Restez informés

Parkings souterrains : vers une nouvelle hausse des tarifs de stationnement

24 septembre 2015

© Sophie Robichon / Mairie de Paris

Les Parisiens se remettent à peine d’avoir dû payer le stationnement au mois d’août qu’une nouvelle fois ils vont faire les frais de l’augmentation des tarifs municipaux.

En décembre dernier, les tarifs de stationnement avaient été relevés de manière brutale et massive. Dans certains quartiers, le prix du stationnement a tout simplement été multiplié par deux (2,40 € de l’heure) et il atteint désormais 4 € de l’heure en zone centrale. Petite mesquinerie, la carte de stationnement résidentielle est devenue payante (45 € par an ou 90 € pour 3 ans).

La hausse était justifiée pour partie par le fait qu’elle rendait plus attractifs les parkings souterrains. Aujourd’hui, la Maire de Paris s’apprête à augmenter les tarifs de ces mêmes parcs de stationnement. Certains parcs voient ainsi leur tarif horaire de référence fixé à 4,60 € en 2016 ! En moyenne la hausse est de près de 15 % d’ici 2016 avec des augmentations allant jusqu’à 24 % (l’exécutif dit 9 % en moyenne en se basant sur la période transitoire jusqu’à mi-2016 où le prix plafond est de 4,40 €). De plus, les concessionnaires peuvent moduler les tarifs de référence, dans une fourchette allant de -15 % à +15%, soit un prix final qui pourrait atteindre 5,30 €/h dans certains parcs.

La Ville de Paris cède aux exploitants de parkings qui se plaignent d’une baisse de chiffre d’affaires depuis la généralisation de la tarification au quart d’heure. Au final, comme le dénoncent les associations de consommateurs, la tarification au quart d’heure n’est pas profitable aux usagers.

Le stationnement semble donc entré dans une spirale inflationniste : l’an prochain, nous dira-t-on qu’il faut de nouveau augmenter les tarifs de voiries pour rendre le stationnement souterrain plus attractif ?