Restez informés

Restauration scolaire : Les dérives autocratiques d’Anne Hidalgo

7 juillet 2016

Alors qu’elle se considère comme une décentalisatrice chevronnée, la Maire de Paris a une fois de plus démontré son mépris pour la démocratie de proximité, en proposant au Conseil de Paris de recentraliser le service public de restauration scolaire, actuellement assuré par les Maires d’arrondissement, en tant que Président des Caisses des écoles.
Les élus Républicains ont refusé de participer à cette nouvelle démonstration d’autocratie d’Anne Hidalgo, qui n’a pas jugé utile au demeurant d’assister à ce débat pourtant si important pour les familles parisiennes et alors que la qualité des repas s’en trouvera très sérieusement mise à mal.
Alors que nous souhaitions justement qu’elle présente et mette au vote cette réforme dans chaque école parisienne, elle a choisi le dédain comme seule réponse, et fait prévaloir ses intérêts politiques au bien-être et à la santé des petits parisiens.

Intervention de Nathalie Kosciusko-Morizet

Intervention de Brigitte Kuster

Intervention de Jean-François Legaret

Intervention de Florence Berthout

Intervention de Jean-Baptiste Menguy