Restez informés

Anne Hidalgo cadenasse les maisons des associations

24 février 2017

Taxer

Après un semblant de concertation et sans débat, la maire de Paris a décidé de fermer 4 Maisons des associations (MDA) dans le centre de la capitale.

Plus de 1200 associations dans les 1er, 2ème, 4ème, 6ème et 7ème arrondissements vont ainsi devoir déménager, perdre en efficacité et être désorganisées uniquement parce qu’Anne Hidalgo veut mettre au pas ces établissements qui dépendent aujourd’hui des Mairies d’arrondissement.

Pourtant, dans un rapport de janvier 2016, l’Inspection générale de la ville reconnaissait le dynamisme et la facilité d’accès des MDA des arrondissements du centre de Paris. En en supprimant plusieurs, la maire prive les associations et donc les Parisiens d’un outil de démocratie locale important et efficace.

Les élus du groupe les Républicains au Conseil de Paris expriment leur profonde inquiétude concernant la volonté de la Maire d’étendre son pouvoir politique sur la vie associative et citoyenne avec la création d’un nouveau poste qui doit voir le jour dans les mairies d’arrondissement. Dans le projet de la majorité, ces agents ne répondraient pas au maire d’arrondissement, mais au pouvoir central. En créant un commissaire politique responsable de la vie associative locale, Anne Hidalgo continue, contrairement à ses discours médiatiques et à ses engagements, la recentralisation des pouvoirs entre ses mains.

Les élus du groupe les Républicains demandent qu’une vraie concertation sur l’avenir des maisons des associations et sur le rôle de ses agents soit lancée avec les maires d’arrondissements, les élus et les associations concernées et que le débat soit porté publiquement à l’occasion des prochains Conseil de Paris et Conseils d’arrondissements.

 

Contact Presse
Justine Ducharne / Marianne Ferrand
01.42.76.88.18