Restez informés

Budget 2016 : La Mairie reconnaît avoir oublié la dette

9 novembre 2015

Nathalie Kosciusko-Morizet, Présidente du Groupe les Républicains au Conseil de Paris, Philippe Goujon, Président de la Fédération Les Républicains de Paris, Jean-François Legaret, Maire du 1er arrondissement, Jean-Baptiste de Froment, Conseiller de Paris du 9e arrondissement et l’ensemble des élus se réjouissent que la Mairie de Paris ait reconnu dans Les Echos – ainsi qu’ils le dénonçaient – que le débat d’orientation budgétaire d’octobre dernier n’était pas conforme à la loi.

Alors que Paris doit encore boucher un trou de 400 millions d’euros dans son budget 2016, la Mairie aurait dû – comme le prévoit désormais la loi – transmettre un rapport financier aux élus comportant des éléments sur la dette. Au lieu de cela, Anne Hidalgo s’était contentée de lire un document de 14 pages dans lequel le mot « dette » ne figurait pas une seule fois.

Interpellé à ce sujet par Jean-Baptiste de Froment, l’exécutif s’était refusé à reconnaître l’irrégularité de la procédure, faisant la démonstration soit d’un amateurisme flagrant, surprenant de la part de la première Ville de France, qui dispose de 54 000 agents, soit d’une volonté manifeste de dissimuler l’état de la dette. Rappelons que Standard & Poor’s dans son analyse des finances de la ville en octobre dernier déclarait que « les décisions de l’exécutif municipal ne suffiront pas pour éviter une détérioration structurelle des soldes budgétaires de la Ville d’ici à 2017. »

Les élus Républicains de Paris prennent acte des engagements de Madame Hidalgo et attendent avec impatience les documents qui leur seront transmis relatifs à la dette de la ville de Paris.