Restez informés

La Métropole du Grand Paris : l’opposition parisienne solidaire de Paris Métropole

12 juin 2014

Nous partageons la demande des élus de Paris Métropole de modifier l’article 12 de la loi de Modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, afin de mettre fin au flou qui entoure l’existence juridique ainsi que les modalités de fonctionnement des « territoires ».

En effet, si les départements sont amenés à s’effacer devant l’émergence de la métropole du Grand Paris, les territoires doivent pouvoir prendre le relais avec des compétences bien définies et une marge d’action propre pour remplir à bien leur mission. Un statut juridique clair est nécessaire pour continuer à porter les acquis de la coopération intercommunale et pouvoir mener des actions de proximité.

Depuis de nombreuses années, les élus de Paris Métropole se sont investis sur la question du Grand Paris, dans un esprit toujours constructif ; c’est donc tout naturellement, compte tenu de cet engagement et de cette expertise reconnue, que nous nous déclarons solidaires de leur démarche auprès du Gouvernement. Nous nous y associons même pleinement, convaincus que la MGP ne se fera que par une coopération étroite entre Paris et sa couronne.

Le Premier ministre ayant lancé une série de consultations sur les contours de la MGP et l’opposition parisienne n’étant pas représentée dans Paris Métropole, nous souhaitons être reçus par Manuel Valls dans ce cadre. Avec plus de 2 millions d’habitants, Paris doit être entendue dans toutes ses composantes, y compris l’opposition.

Florence BERTHOUT
Pierre-Yves BOURNAZEL
Daniel-Georges COURTOIS
Claude GOASGUEN
Brigitte KUSTER
Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET
Jean-François LEGARET