Restez informés

Les Parisiens écrasés par une hausse de 9% des impôts locaux

11 octobre 2008

Jean-François LAMOUR rappelle qu’une telle hausse conjuguée avec l’augmentation des bases fiscales devrait aboutir à une augmentation finale de 20 % sur deux ans.

Bertrand DELANOË n’a pas mesuré toutes les conséquences de cette décision sur le pouvoir d’achat des Parisiens, leurs emplois et leurs conditions de logement.

Une question centrale demeure : comment le maire de Paris a-t-il utilisé la cagnotte des droits de mutation accumulée depuis huit ans (plus de 5 milliards d’euros) ? Si cet argent n’avait pas été gaspillé, cela constituerait aujourd’hui une réserve solide qui éviterait cette violente hausse des impôts locaux.

Bertrand DELANOË nous fait la démonstration de sa totale imprévoyance, lui qui n’a pas su anticiper les premiers effets du ralentissement du marché immobilier et les conséquences de la
crise financière sur la vie quotidienne des Parisiens.

—-
{{Contact presse :}}
_ Pasquine ALBERTINI – 06 46 36 31 92