Restez informés

Ouverture dominicale : mieux vaut tard que jamais

19 octobre 2016

Les élus du groupe les Républicains au Conseil de Pairs se réjouissent de la conversion, bien tardive, de la maire de Paris concernant les ouvertures dominicales. Ils saluent la prise de conscience de l’exécutif parisien de « la réalité des rythmes de vie des parisiens » et du « contexte économique difficile pour les commerçants. » Sic le Premier adjoint Bruno Juillard. Ainsi, alors qu’elle n’avait cessé l’an dernier de nier les enjeux liés au travail du dimanche, Anne Hidalgo est rattrapée par la réalité et bien obligée de reconnaître que ses positions dogmatiques étaient inadaptées et réactionnaires.

La Maire de Paris a montré que sur cette question, comme sur de nombreuses autres malheureusement, elle a été plus attirée par son combat d’ego contre Emmanuel Macron alors ministre de l’économie que par l’intérêt de servir l’envie et le besoin des Parisiens qui réclamaient ces ouvertures. Rappelons que la Mairie de Paris avait commandé un sondage qu’elle avait finalement gardé confidentiel puisque 75% des parisiens interrogés étaient favorables à l’ouverture des commerces le dimanche.

Encore un effort Madame Hidalgo et vous finirez probablement par reconnaître votre erreur sur la fermeture des voies sur berge en revenant sur votre projet alors que Paris est bloqué depuis un mois.