Restez informés

Parc immobilier de la ville : la gabegie continue

1 septembre 2014

Ainsi, la municipalité a vendu en 2011 l’immeuble abritant la direction de la voirie et des déplacements, situé 40 rue du Louvre (1er arrondissement), pour emménager dans des bureaux flambant neufs du 13e arrondissement, pas encore disponibles. La municipalité s’est donc vue contrainte de payer pour rester dans ses anciens locaux qu’elle avait vendus prématurément, engendrant 5 millions de dépenses supplémentaires par an pour les Parisiens. En parallèle, les premiers agents de la ville envoyés dans ces nouveaux locaux essuient les plâtres : agents bloqués dans les ascenseurs, pannes en série, système d’alerte incendie défectueux…

Une mission d’information et d’évaluation s’était pourtant réunie à la demande du groupe UMP au cours de la mandature précédente pour formuler des propositions précises concernant la politique immobilière de la ville.

Adopté à l’unanimité en Conseil de Paris, le rapport qui en a découlé n’a malheureusement toujours pas été suivi d’effet concret, à l’image de sa mesure la plus emblématique, consistant dans la création d’un Conseil de l’Immobilier de la Ville : aujourd’hui, alors que ses membres ont finalement été nommés bien tardivement cet été, cette nouvelle instance ne s’est toujours pas réunie. Avec Mme Hidalgo, il est toujours urgent d’attendre.

Les élus du groupe UMP demandent donc à la Maire de Paris de réunir sans tarder le Conseil de l’Immobilier de la Ville pour définir une véritable stratégie en matière de politique immobilière. La sécurité et le bien-être des agents de la ville de Paris ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de la mauvaise gestion.

Contact presse :
Jonas Bayard
01 42 76 65 48