Restez informés

Petits arrangements entre amis : les liens étonnants entre Unibail et la Mairie de Paris

22 juillet 2015

Alors qu’Anne Hidalgo et le Conseil de Paris viennent tout juste de concéder à Unibail la construction de la Tour Triangle à des conditions que le groupe les Républicains n’a cessé de dénoncer, Le Canard Enchaîné de ce matin a publié un article troublant sur les relations financières entre la ville de Paris et Unibail.

Selon l’hebdomadaire, Unibail, qui a déjà été très largement bénéficiaire dans l’opération du Forum des Halles, aurait de plus bénéficié d’un rapport d’audit « sur-mesure » pour le renouvellement anticipé de la concession du parc des expositions, dans des conditions particulièrement étonnantes : alors même qu’il était concessionnaire du parc des expositions jusqu’en 2026, le promoteur immobilier aurait exigé et obtenu que sa concession soit dénoncée et remplacée par une nouvelle, courant cette fois jusqu’en 2065, à laquelle s’ajoutait par ailleurs une « compensation » de 265 millions d’euros ! Et tout cela aux frais des Parisiens.

Ces éléments posent de nombreuses questions sur le déséquilibre des relations contractuelles entre la ville de Paris et Unibail et appellent des réponses précises de la part de Mme Hidalgo, qui a été première adjointe chargée de l’urbanisme de Bertrand Delanoë avant de devenir Maire de Paris.

C’est la raison pour laquelle les élus du groupe les Républicains au Conseil de Paris demandent solennellement à la Maire de s’expliquer, lors du prochain Conseil, par une communication sur les relations financières entre la ville et Unibail.

Madame Hidalgo se dit attachée à la transparence, voilà une occasion de passer de la parole aux actes.