Restez informés

Propreté : Anne Hidalgo devrait commencer par balayer devant sa porte

12 mars 2017

Alors que les élus du groupe les Républicains au Conseil de Paris demandent depuis novembre dernier l’ouverture, repoussée de 6 mois par la Ville, d’une mission d’information et d’évaluation (MIE) pour remettre à plat la politique municipale de propreté qui débutera finalement ses travaux en mai prochain, Anne Hidalgo tente tout bonnement de court-circuiter son opposition en annonçant dès aujourd’hui quelques mesures placebo mais absolument rien de nouveau.

Les énièmes après 16 années de gestion socialiste et malgré un plan propreté présenté, déjà, en grande pompe en février 2016. La capitale n’a pourtant jamais été aussi sale.

Pour preuve de sa mauvaise foi, rappelons que sur l’ouverture des commerces le dimanche, Anne Hidalgo voulait trancher uniquement après les conclusions de la MIE qu’elle avait elle-même installée. Sur la propreté, la même considère étrangement qu’il est urgent de décider unilatéralement avant une mission de travail voulue par son opposition. Elle en fera même une communication au prochain Conseil de Paris et la une du numéro du magazine de la Ville.

Après plus de 15 ans d’inaction, une interview au JDD suffirait donc à purger le sujet. Une fois de plus Anne Hidalgo fonctionne par petit coup médiatique et politique mais les Parisiens ne sont pas dupes de ses manœuvres tactiques.

Les élus du groupe les Républicains au Conseil de Paris rappellent que les missions d’information jugent les faits, pas les paroles. Rendez-vous le jour des conclusions de notre mission pour vraiment savoir comment refaire de Paris, une ville propre.

Contact Presse
Justine Ducharne / Marianne Ferrand
01.42.76.88.18