Restez informés

Qualité de l’air à Paris : l’heure n’est plus à la mise en scène mais à la mise en oeuvre

25 novembre 2014

L’étude publiée hier dans le journal « Le Monde » nous montre une fois encore l’importance d’agir vite pour réduire la pollution. A Paris, nous entendons beaucoup de déclarations d’intention de l’équipe municipale, mais il faut désormais passer aux actes.

Madame Hidalgo disait au début du mois de novembre, que la lutte contre la pollution était sa priorité absolue ; cela fait plusieurs mois qu’elle est élue et rien ne se passe, voire que les choix municipaux sont contre productifs : pourquoi, en effet, Madame Hidalgo a-t-elle repris en octobre 8 des 15 millions de crédits alloués à grand renfort de communication en juillet dernier à la dédieselisation du parc automobile de la ville de Paris ?

Pourquoi, par ailleurs, Paris n’a-t-elle toujours pas créé de zone d’action prioritaire pour la qualité de l’air (ZAPA), un outil pourtant à disposition de Madame Hidalgo et demandé en son temps par Bertrand Delanoë ? Cela fait des mois que nous militons pour l’actionner au plus vite, pour interdire l’accès à Paris aux poids lourds et cars de tourisme les plus polluants.

Alors que François Hollande semble avoir découvert l’importance des enjeux écologiques la semaine dernière lors de déplacement en Australie, faudra-t-il attendre que Paris héberge la conférence sur le climat pour que Mme Hidalgo se convertisse également ?