Restez informés

Taxe de séjour : stop à l’inconséquence

10 septembre 2014

Le problème, c’est que les hôtels 3 et 4 étoiles représentent plus de 60% du parc des établissements parisiens *! Difficile de faire croire dans ces conditions que seuls les riches paieront.

Pour Mme Hidalgo et sa majorité visiblement l’important c’est de taxer, pas de favoriser l’attractivité de Paris. Il est urgent de rappeler à Madame La Maire que les emplois salariés touristiques directs à Paris représentent 18,4 % de l’emploi total de la ville *. Menacer l’hôtellerie revient donc à menacer l’ensemble de l’économie parisienne et ses emplois.

Nathalie Kosciusko-Morizet, Présidente du Groupe UMP, Philippe Goujon, Président de la Fédération UMP de Paris, et l’ensemble des élus du Groupe UMP au Conseil de Paris, demandent à la Maire de Paris d’organiser au plus vite une réunion avec les professionnels parisiens du tourisme à laquelle sera conviée l’opposition municipale afin de présenter clairement sa politique touristique, qui semble aujourd’hui guidée uniquement par l’inconséquence.

Il est temps que Mme Hidalgo recherche l’argent qu’il lui manque dans des économies plutôt que dans de nouvelles taxes.

Source : rapport 2013 de l’office du tourisme et des congrès de Paris (http://asp.zone-secure.net/v2/index.jsp?id=1203/1515/45590&lng=fr)

Contact presse :
Jonas Bayard
01 42 76 53 27