Restez informés
vue=default

Les rythmes scolaires

© Sophie Robichon / Mairie de Paris

En avril 2014, Benoît Hamon, nouveau Ministre de l’Éducation nationale, annonçait des assouplissements à la réforme des rythmes scolaires mise en place par Vincent Peillon et appliquée précipitamment par le Maire de Paris dès la rentrée de septembre 2013.

Saisissant cette occasion, et afin de répondre aux dysfonctionnements et à la contestation qui entouraient cette réforme, le Groupe UMP déposait un vœu au Conseil de Paris de mai 2014 demandant notamment à la Maire de Paris de confirmer ses propos selon lesquels elle était « ouverte à toutes les propositions d’améliorations concrètes » sur ce dossier.

Sans grande surprise, la Maire de Paris a rejeté notre demande pour d’éventuelles améliorations du dispositif, considérant que tout rentrait dans l’ordre.
En parallèle, le Groupe UMP lançait une grande consultation publique.

Nathalie Kosciusko-Morizet, Présidente du groupe, a ainsi rencontré l’ensemble des acteurs de cette réforme : parents, enseignants, animateurs.

Ces rencontres ont permis de formuler 4 propositions d’aménagement du temps scolaire, différentes de celle qui est actuellement proposée par la Mairie de Paris. Ces propositions de nouveaux rythmes scolaires ont ensuite été soumises au vote des internautes.

Au regard des résultats de ce vote, le Groupe UMP a de nouveau porté devant le Conseil de Paris une demande auprès de la Maire pour qu’elle expérimente dès la rentrée 2014 une nouvelle organisation du temps scolaire dans quelques écoles parisiennes, d’abord.

Chiffres clés

  • 124 000 enfants concernés
  • 16 000 ateliers éducatifs gratuits organisés par semaine dans le cadre de cet aménagement des rythmes scolaires, répartis selon différents thèmes :

nombre d'ateliers dans les écoles maternelles par thèmes

 

nombre d'ateliers dans les écoles élémentaires par thèmes 2

 

  • Taux de participation aux ateliers éducatifs en 2013/2014 : 79,3% (Source : Comité de suivi de la réforme Juin 2014)
  • 42,3 M€, c’est le coût net de la réforme pour l’année 2015 pour la Mairie de Paris (Source : rapport budgétaire 2015, page 55 – « Le coût net de la réforme est donc chiffré à 42,3 M€ pour l’année 2015. »)

Document à télécharger