Restez informés

Intervention de Brigitte Kuster concernant un nouveau projet immobilier porte de Saint-Ouen

24 mai 2016

Madame la Maire,

Jérôme DUBUS a rappelé les propos que je comptais tenir. Je souhaite tout de même prendre la parole en tant que maire du 17e sur un sujet qui me tient particulièrement à cœur.

Il existait porte de Saint-Ouen, une tour de logements sociaux de « Paris Habitat », dont les occupants ont été relogés de matière assez efficace pour permettre sa démolition. En effet, cette tour qui était située à proximité immédiate du boulevard périphérique ne pouvait plus être considérée comme propre à l’habitation. Sa déconstruction est désormais chose faite et son terrain d’assiette, libre de toute occupation.

Aussi, cette délibération vise à l’acquérir auprès de « Paris Habitat », ce à quoi nous sommes bien évidemment totalement favorables, puisqu’il n’est plus question d’y établir du logement pour les raisons que j’ai évoquées.

Le défi qui se pose dorénavant à nous est d’imaginer un projet pour ce qui constitue une entrée de ville, avec le défi de rendre ce secteur plus agréable, plus sûr et plus attractif, et davantage adapté aux besoins des actuels habitants.

Ainsi, ce territoire, qui était très contraint et cumulait les handicaps, voit sa situation s’ouvrir et des opportunités se libérer. Ce qui était un espace difficile à valoriser apparaît aujourd’hui comme un endroit stratégique à l’entrée de la Capitale, connecté à la fois au périphérique et au métro, situé d’ailleurs entre les quartiers d’affaires de la Défense et l’aéroport international de Roissy Charles de Gaulle.

D’autre part, outre le terrain de l’ancienne tour de « Paris Habitat », le parking semi-enterré situé à proximité est un exemple de sous-utilisation du foncier parisien.

En face, côté 18e arrondissement, le déménagement de l’hôpital Bichat posera immanquablement la question de la conception d’un projet global d’un nouveau quartier établi de part et d’autre de l’avenue de la porte de Saint-Ouen.

C’est pourquoi j’ai proposé que soit lancé un appel à projets urbains innovants et je voudrais ici remercier Jean-Louis MISSIKA, qui m’a entendue et l’a ainsi mentionné dans l’exposé des motifs de cette délibération.

En tant que maire du 17e, j’ai d’ailleurs été sollicitée à plusieurs reprises par des porteurs de projets intéressés par le devenir de ce secteur. Aussi ce vœu, voté à l’unanimité du Conseil du 17e arrondissement, en y intégrant une suggestion de l’opposition d’y associer la mairie du 18e et la ville de Saint-Ouen, poursuit un triple objectif au-delà d’une délibération purement financière et domaniale qui nous est soumise.

Premièrement, marquer le souhait de notre collectivité d’élargir la réflexion à l’ensemble des terrains environnant celui de l’ex-tour « Paris Habitat ».

Deuxièmement, donner une valeur d’engagement à ce qui ne fait que figurer dans l’exposé des motifs dans la délibération, à savoir lancer un projet d’aménagement pouvant d’ailleurs prendre la forme d’un projet urbain innovant.

Troisièmement, poser une méthode associant les acteurs concernés, y compris les habitants, dès la définition du projet.

Je vous remercie.