Restez informés

Intervention de Brigitte Kuster sur le devenir de « La Main Jaune » – Décembre 2015

17 décembre 2015

Madame la Maire.

Un vœu qui devrait ici faire l’unanimité sur les bancs de cet hémicycle puisqu’il a été voté à l’unanimité du conseil d’arrondissement du 17e arrondissement. Il s’agit de l’avenir et du devenir de « La Main Jaune ». Pour ceux qui sont les plus jeunes d’entre nous, c’est là où avait été tourné « La Boum ». J’espère que cela vous rappelle de bons souvenirs.

Ce lieu existe sous le square de l’Amérique Latine dans le 17e arrondissement. C’est un édifice célèbre. Il a également accueilli la discothèque dite « Main Jaune », dont je vous rappelais à l’instant le souvenir cinématographique. Or, depuis plusieurs années, la mairie du 17e arrondissement dénonce l’inoccupation de cet espace en raison de la perte d’opportunités regrettables, alors que Paris manque tant de foncier pour des activités.

En dépit de son implantation souterraine, cet espace se révèle être en effet attractif en raison de son caractère atypique et de ses dimensions généreuses.

Il serait donc souhaitable que ce volume fasse l’objet d’un appel à un projets innovant afin de le sortir de son abandon, sachant toutefois que la proximité de riverains impose des dispositions propres à garantir une absence de nuisances, notamment nocturnes, et considérant que le manque à gagner du maintien en friche de ce volume est difficilement justifiable auprès du contribuable parisien, alors que la Ville de Paris – on le sait tous – connaît une situation financière plus que tendue.

Par ailleurs, nous avons eu beaucoup de sollicitations et propositions, que nous avons essayé de vous relayer, pour redonner vie à ce lieu. Malheureusement, toutes ces propositions sont restées à ce jour sans réponse de l’Exécutif. C’est pourquoi il nous a paru intéressant, au niveau de l’arrondissement, de revenir sur ce sujet, de proposer à nouveau à l’Exécutif de s’intéresser à cette ancienne discothèque dite « Main Jaune » pour – et je l’espère, Monsieur MISSIKA, nous aurons une oreille attentive – qu’elle fasse l’objet d’un appel à projets innovant.

Je vous remercie.