Restez informés

Intervention de Claire de Clermont-Tonnerre sur la petite ceinture dans le 15e arrondissement – Avril 2015

15 avril 2015

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

L’actuel protocole Ville-RFF de 2006  étant arrivé à son terme en Juin 2013, il est grand temps que le dialogue reprenne.
Il est grand temps que soit lancé, dans la concertation, un véritable programme d’aménagement de l’ensemble de la Petite Ceinture.

Certes, après des années d’attente un 1er tronçon d’1 km 3 été ouvert à la promenade dans le 15ème. Un 1er tronçon qui rencontre un vrai succès auprès des promeneurs !
Ceci étant dit, la coulée verte du 15ème n’en n’est pas pour autant arrivée à son TERMINUS…

Elle doit maintenant trouver son prolongement au-delà de la place Balard et de la rue Olivier de Serres

Ce corridor écologique, véritable espace de respiration dans la capitale la plus dense d’Europe a vocation à s’inscrire dans un ARC VERT reliant d’une part les Parcs Brassens et Citroën mais aussi se prolongeant d’un côté vers les Berges de Seine et de l’autre vers le parc Montsouris et au-delà….

En l’état la Promenade nous laisse un sentiment d’inachevé, elle doit donc être poursuivie vers l’Ouest comme vers l’Est

L’achèvement de la PC15 est d’ailleurs une demande forte des habitants : une quinzaine de projets portant sur son aménagement et son extension viennent d’être déposés au titre des budgets participatifs.

S’agissant de l’extension Ouest.
Hier, la cartographie annexée à la Convention Ville-RFF de 2006 portait la mention « Aménagment à prévoir » pour l’emprise située au-delà de la place Balard.
Aujourd’hui, c’est « marche arrière toute » puisque cette même emprise est désormais fléchée « Traffic ferroviaire ». Vous comprendrez Monsieur le Maire que nous demandions que ce site soit réaffecté à la promenade, au même titre d’ailleurs que la vaste plateforme végétale située en surplomb du bld Martial Valin.
Dans le même registre nous nous interrogeons sur le sort réservé à la parcelle de 4 360 M2 identifiée comme « constructible » en bordure de la voie au niveau de la rue du Professeur Delbarre.

S’agissant de la prolongation de la promenade vers l’Est, nous ne souhaitons pas voir le tunnel de Vaugirard reconverti en champignonnière comme cela a pu être annoncé ici ou là. Si vous voulez cultiver des champignons, Monsieur le Maire,  pourquoi ne pas développer cette activité dans les vastes salles voutées situées en dessous des Réservoirs d’Eau Non Potable de Grenelle.

Car le tunnel de Vaugirard a lui vocation à être réaménagé et ouvert !
Jusqu’à présent cela n’a pas été votre choix puisque vous avez préféré contourner le tunnel et contraindre les promeneurs à sortir de la PC, à traverser 2 rues, à emprunter une sorte de goulet avant de cheminer au milieu du jardin de la résidence Lefevbre-Dantzig de Paris Habitat. Ce parti pris ne nous satisfait pas.
Le cheminement doit être revu et une étude de la traversée du tunnel de Vaugirard doit être lancée afin d’offrir un parcours continu sur la voie ferrée jusqu’à la tranchée Brassens.

La mise en place de nouvelles activités sur la Ceinture Verte doit être pensée avec un souci de la tranquillité des riverains.
Dans cet esprit nous proposons :

  • la création d’un parcours de Santé,
  • l’amélioration des installations des Tennis de Vaugirard
  • la réalisation d’une piste cyclable
  • et cela ne vous surprendra pas : la mise en valeur de la Gare
    de Vaugirard dont le manque d’entretien commence à altérer les façades.

Cette Gare présente un fort potentiel : outre ses 750 m2 de surface intérieure le bâtiment est entouré d’une importante sur largeur de 2 900 M2.

Si une partie de la gare  pourrait accueillir un espace de co-working, le rez de Quai lui, se prêterait bien à l’accueil d’ateliers en lien avec la richesse faunistique et floristique des lieux. Une Maison de la Nature ouverte aux scolaires en semaine et à tous le WE pourrait y trouver sa place. Ce projet viendrait alors en résonance avec la création de jardins partagés et la valorisation de la biodiversité qui se développe tout au long de cet exceptionnel corridor écologique

Le contenu du Protocole que vous nous soumettez appelle d’autres commentaires :

Outre notre souhait de disposer du contenu des Conventions domaniales existantes, nous demandons que les modalités d’entretien horticole de la Petite Ceinture soient précisées : Or la convention de la SNCF avec l’association d’insertion Espaces arrivant prochainement à son terme, nous souhaitons avoir une meilleure visibilité sur les conditions dans lesquelles l’entretien des parties non accessibles sera assuré.

  • Enfin, l’Article 5 de la Convention devra être complété. Le nettoyage par la SNCF de ses délaissés comme celui des talus de soutènement Castagnary n’est pas assuré de façon satisfaisante, quant aux ouvrages d’art et à la sous face des viaducs, leur ravalement s’impose depuis des années.
  • Je m’étonne d’ailleurs que la Ville qui adresse tous les 10 ans des injonctions de ravalement aux copropriétés privés n’applique pas cette même réglementation à la SNCF…

Pour conclure je formulerai une Inquiétude, un Souhait et un Rêve :

  • Une Inquiétude dans la mesure où vous n’avez pas inscrit le moindre Euro de crédit au PIM du 15ème pour la poursuite de l’aménagement de la PC15 et l’acquisition de la Gare de Vaugirard
  • Un Souhait afin « que la reconquête de la PC parisienne soit pensée et réalisée avec la même ambition et le même élan que celui qui a permis la réalisation et l’achèvement de la High Line à New York»
  • Enfin, mon Rêve concerne le R.E.V., « Réseau Express Vélo », afin qu’il se concrétise aussi sur la rocade de la Petite Ceinture.

Je vous remercie.