Restez informés

Intervention de Claire de Clermont-Tonnerre sur la restructuration des Ateliers RATP du Site de Vaugirard – Mai 2015

27 mai 2015

Monsieur le Maire, mes Chers Collègues,

Sous une apparence assez technique cette Délibération annonce l’acte 1 de la restructuration des Ateliers RATP du site de Vaugirard.
Une restructuration qui va s’étaler sur plus de 10 ans avec pour objectif la modernisation des installations industrielles et la fabrication d’un nouveau
« morceau de ville » avec la construction de 440 logements et l’ouverture de cet ilot de 2 HA 3 sur le quartier Lecourbe/Croix Nivert.

Lors de notre Conseil de décembre 2014, nous avions évoqué et approuvé les grands objectifs de cette importante opération d’urbanisme que nous espérons à l’image de la Ville « Intelligente et Durable »

Mais encore faut-il que ce projet démarre sur de bons rails :

Il faudrait pour cela que le projet prenne mieux en compte le fonctionnement de la crèche municipale adossée au site RATP.

En effet la délibération qui nous est soumise a pour objet de permettre la création d’une voie nouvelle reliant la rue Théodore Deck et la Villa Lecourbe. Pour ce faire il convient de désaffecter et de déclasser une parcelle municipale louée à la RIVP et de la céder à la RATP. En soit l’idée est intéressante et permettra d’ouvrir cette vaste emprise sur le quartier, en revanche cet accès ne saurait être réalisé au détriment du bien être des enfants de la crèche mitoyenne.
Nous attendons donc de votre part, Monsieur le Maire, des engagements fermes afin que la crèche « Croix-Nivert » ne pâtisse pas de l’aménagement de cette nouvelle voie et que la superficie de son jardin ne soit pas amputée.

Par ailleurs, le projet de restructuration présenté par la RATP aux habitants lors de la réunion publique devra être amendé pour le rendre plus acceptable pour les nombreuses copropriétés qui bordent les ateliers ferrés et les hangars du métro.

Lors de la concertation, les riverains des rues Lecourbe, Croix-Nivert  et Desnouettes ont exprimé de vives inquiétudes au vu du projet, et proposé des évolutions portant :

  • Sur l’impact des nouvelles constructions en termes de vues, d’ensoleillement, et d’intégration paysagère,
  • Sur le report de l’Enquête d’Utilité Publique au mois de septembre et non sa tenue au début de l’été comme cela semble actuellement prévu.
  • Par ailleurs, les riverains ne souhaitant pas voir fleurir de nouveaux « ovnis » Vert fluo ou orange comme au 43bis Desnouettes ou au 220 Croix Nivert, demandent que les constructions à venir soient porteuses d’une véritable qualité architecturale
  • Ils souhaitent également que le programme d’aménagement comporte de nouveaux équipements publics
  • Enfin un important travail d’insonorisation devra être mené sur les logements, compte tenu du maintien de certaines activités industrielles sur le site.

Le projet dans sa globalité devra par ailleurs contribuer à améliorer l’environnement en végétalisant les toitures des nouvelles constructions comme cela est proposé, mais aussi et surtout par la plantation d’arbres et la création d’espaces verts en pleine terre.

A ces différents points nous ajoutons deux souhaits :

  • Notre premier souhait porte sur la nécessité de prendre en compte le projet de la « Maison mitoyenne Sainte Germaine » qui étudie son extension pour mieux accueillir les personnes handicapées qui y résident
  • Le second porte sur la préservation d’un bâtiment datant de 1910 qui se trouve à l’angle Desnouettes/Croix-Nivert.

Je regrette d’ailleurs qu’en l’état des discussions, la RATP semble faire table rase de la totalité du patrimoine industriel du site de Vaugirard sans en étudier une reconversion partielle alors que l’une des halles aurait pu trouver une nouvelle destination et accueillir un équipement public ou un « marché couvert » de nature à créer un peu de vie et apporter un supplément d’âme à ce Quartier.

Monsieur le Maire, tout au long de ce projet qui s’étalera sur 2 mandatures, nous serons vigilants sur la bonne réalisation de cette importante opération d’aménagement en particulier sur  la qualité de la concertation entre la RATP et les copropriétés impactées.

Nous veillerons également à ce que le chantier –qui durera jusqu’en 2016- se déroule dans les conditions les plus acceptables pour le Quartier et les plus respectueuses de l’environnement afin que les riverains ne subissent pas l’enfer et les désagréments endurés sur les chantiers de Beaugrenelle ou plus récemment de Boucicaut

En l’état des discussions, et dans la mesure où ce projet -qui va impacter un nombre considérable d’habitants- évolue pour l’instant sans un réel consensus, notre Groupe émettra une ABSTENTION POSITIVE sur cette délibération avec le vœu que nous obtenions au cours des semaines à venir des avancées concrètes de nature à mieux prendre en compte les propositions opportunes des riverains afin que le mot « concertation » trouve tout son sens…..

Je vous remercie.