Restez informés

Question écrite de Frédéric Pechenard sur l’ installation des barrières provisoires – Juin 2014

13 février 2015

Question écrite de M. Frédéric PECHENARD et des élus du groupe UMP à M. le Préfet de Police

La Préfecture de Police déploie à proximité de certains sites sensibles ou lors de manifestations diverses des barrières provisoires pour des raisons évidentes de sécurité.

Force est de constater que certaines barrières dites provisoires sont devenues permanentes, par exemple à proximité de certains bâtiments institutionnels (Palais de l’Elysée, etc). A la suite du plan Vigipirate, des barrières définitives ont pourtant été posées devant les établissements scolaires.

La proportionnalité de ces installations provisoires peut poser question. Ainsi, le parvis de l’Hôtel de Ville – Esplanade de la Libération fait régulièrement l’objet d’un déploiement de barrières qui peuvent rester plusieurs jours avant et après l’évènement. Egalement, le périmètre de sécurité peut sembler excessif pour certains évènements.

L’auteur de la question interroge Monsieur le Préfet de Police sur la doctrine de la Préfecture de Police en matière de barrièrage, notamment quant à la proportionnalité de celui-ci (périmètre, durée). Il lui demande également à partir de quels critères la Mairie de Paris pourrait envisager un barriérage définitif pour les sites protégés en permanence par des barrières provisoires.