Restez informés

Intervention de Nathalie Kosciusko-Morizet sur la pollution – Septembre 2014

13 février 2015

Nous voterons sans ambiguïté ce vœu, tout simplement parce quil vise à mettre en œuvre au plus tôt des mesures, sans forcément atteindre un pic majeur de pollution.

Comme le souligne en creux les rédacteurs du vœu, la réponse de la Maire de Paris tarde à chaque pic de pollution. Elle semble attendre des conditions météo plus favorables pour mettre fin à l’épisode de pollution. La mise en œuvre de la gratuité du stationnement résidentiel (0,65 cts par jour) ou de labonnement 1 jour pour Vélibsont des solutions « dérisoires », pour paraphraser lactuel adjoint en charge des déplacements.

Vous multipliez les effets dannonce sur la pollution avec une communication au mois de mai et un plan antipollution à ce Conseil. Ce dernier est si maigre que vous avez annoncé mercredi dernier vouloir présenter un « plan denvergure » au Conseil du mois de novembre.

La semaine dernière, vous avez demandé au gouvernement dactiver la circulation alternée. Maire de la capitale, vous navez pas été entendue par votre propre gouvernement ! Une telle initiative, bien tardive, ne suffit pas dailleurs à vous exonérer de toute responsabilité. Cest trop facile de dire « Ce nest pas de ma faute, cest le Gouvernement qui ne veut pas agir contre la pollution ».

Agir et non pas réagir face au pic de pollution, cest donc une évidence. Cependant, cela ne restera jamais que des mesures palliatives face à un problème quil faut traiter à la source.

Seulement voilà, vous vous obstinez à refuser la mise en œuvre dune ZAPA. Ce dispositif est rapidement opérationnel et est surtout efficace en réduisant dun quart les émissions de particules et de dioxyde dazote. Il constitue linstrument privilégié pour lutter contre la pollution chronique. Je vous rappelle que ce qui réduit de 6 à 8 mois lespérance de vie des Parisiens, ce ne sont pas les pics de pollution mais bien la pollution de fond.