Restez informés

Intervention de Pierre Gaboriau relative à l’installation d’un centre d’accueil Allée des Fortifications (16ème) et la demande de prêt garanti par la Ville – Mars 2016

30 mars 2016

Monsieur le Maire,

Mes chers collègues,

Les bons apôtres des donneurs de leçons ou de la mauvaise foi voudraient enfermer le XVIème dans la caricature d’un arrondissement réservé aux nantis et aux privilégiés et, en conséquence, parfaitement insensible à la détresse humaine.

C’est à la fois faux et inacceptable surtout particulièrement injuste.

Faux, car avec près de 7000 demandeurs d’emploi, plus de 2000 allocataires du RSA, plus de 1600 personnes suivis par les Services Sociaux, plus de 1000 allocataires d’aides exceptionnelles ou encore plus de 400 soutiens financiers pour les familles dont beaucoup de familles monoparentales, notre arrondissement n’échappe pas, hélas, aux difficultés et aux drames propres à toute société humaine. La crise économique que notre pays affronte et qui s’est malheureusement aggravée, n’a fait qu’augmenter le nombre des personnes en grande difficulté ou au bord de l’exclusion, ici comme ailleurs.

Injuste, car la SOLIDARITE constitue pour le Maire, Claude Goasguen, et pour toute l’équipe municipale une priorité. Je veux devant vous mes chers collègues témoigner de l’engagement résolu de la Mairie pour la défense des plus fragiles et des plus démunis :

D’abord un soutien permanent aux Associations, particulièrement nombreuses, plus d’une centaine sur l’arrondissement dans le domaine de la SOLIDARITE qui dispensent des milliers d’heures pour informer, écouter, accompagner, aider, soutenir, héberger les personnes en souffrance. Et une aide financière sur les fonds du Maire pour permettre l’existence et le développement de ce tissu associatif si important.

Ensuite, une collaboration étroite et permanente avec le Centre d’Action Sociale, indispensable pour l’accompagnement social de proximité, et ses missions pour la famille, pour les personnes âgées, pour l’attribution des aides sociales, pour l’accueil en résidences des ainés parisiens, leur participation à la vie sociale ou encore l’aide au soutien à domicile. La Mairie organise chaque année un arbre de Noël avec le Centre d’Action Sociale pour distribuer des jouets à environ 250 enfants. La Mairie remet avec le CAS une médaille à chaque centenaire.

Comme notre Député-Maire Claude Goasguen vient de l’exprimer, notre arrondissement a la chance d’avoir deux vénérables institutions sur son territoire, la Fondation d’Auteuil qui fête ses 150 ans et le Centre Corot avec lesquels nous avons établi des liens très étroits. Nous pouvons compter sur eux comme ils savent pouvoir compter sur la Municipalité pour toutes leurs demandes.

Egalement de nombreuses Paroisses, Entraides ou Foyers qui accueillent et protègent les plus faibles et aussi plusieurs résidences sociales ou pour les jeunes travailleurs et travailleurs migrants ou pour les personnes handicapées.

Une journée de la solidarité en direction des plus jeunes sur le parvis de l’Eglise Jeanne de Chantal place de la porte de Saint Cloud.

Un partenariat depuis de nombreuses années avec le Téléthon, des actions communes avec l’Archipel, la Banque alimentaire ou les Paralysés de France.

Mais la liste est très longue, aussi pour conclure, je voudrais rappeler les actions entreprises par notre Mairie spécifiquement pour les sans domicile fixe :

Un rappel tout d’abord de notre combat pour le maintien du Centre d’hébergement de la rue Varize, de la présence d’un Espace de solidarité et d’insertion La Halle Saint Didier et de notre participation au Plan Hivernal.

Sous l’égide de la Mairie, nous avons organisé une Coordination des maraudes qui se tient chaque mois avec notamment des Associations de professionnels comme Aurore ou Aux Captifs la libération qui dispose d’une antenne sur notre arrondissement. Le but étant d’échanger avec tous les acteurs, bénévoles et professionnels, Entraides, Hôpital Saint Anne, Restos du cœur, Croix-Rouge Française, Halle Saint Didier, Centre Corot, Commissariat du 16 ou encore DPP ou BAPSA pour être le plus efficace possible et éviter lez zones blanches.

Une adresse internet est spécialement dédiée au signalement des SDF pour une intervention précise et rapide des professionnels de la rue.

Une inauguration avec la Croix Rouge Française d’un véhicule de podologie spécialement dédié au SDF.

Une expérimentation rue d’Auteuil d’une Veille Solidaire en s’appuyant sur une pharmacie et un commerce. Si cette expérience fonctionne, les débuts sont très encourageants, elle sera étendue à d’autres grandes rues ou avenues de l’arrondissement.

Qu’il me soit permis de remercier tous les bénévoles qui donnent de leur temps et les habitants de notre arrondissement qui montrent à chaque occasion leur générosité.

Oui et contrairement à ce qu’on veut laisser croire, le 16ème est bel et bien, comme Paris avec les autres arrondissements, un arrondissement humaniste où la vie partagée qu’elle soit sociale ou culturelle, s’adresse à toutes les générations qui le composent.

Nous savons bien que nous devons rester humbles car lorsqu’on parle de SOLIDARITE, on ne fait jamais assez et on ne peut malheureusement pas tout résoudre.

Mais nous continuerons sans relâche ce combat permanent pour donner à chaque être humain qui souffre de la dignité, du réconfort et de l’espoir.

Je vous remercie