Restez informés

Question écrite de Pierre Lellouche sur la situation de l’entreprise parisienne Potel et Chabot – Juin 2014

13 février 2015

Question écrite de Pierre LELLOUCHE et les élus du groupe UMP à Mme la Maire de Paris

Pierre Lellouche et les élus du Groupe UMP au Conseil de Paris attirent l’attention de la Mairie de Paris sur la situation de l’entreprise parisienne Potel et Chabot, et en particulier sur la concession du pavillon d’Armenonville.

Créée en 1820, symbole de la capitale, et vitrine de la ville dans le monde entier, Potel et Chabot est la seule entreprise du secteur de traiteurs à avoir conservé son atelier de production au sein de Paris.

Engagée dans la gestion des lieux et la valorisation du patrimoine parisien, Potel et Chabot est donc un atout pour Paris, pour son rayonnement international et sa vitalité.

Néanmoins, la Ville de Paris pourrait prochainement retirer la concession du Pavillon d’Armenonville.

Cette décision mettrait l’activité même du groupe en danger. Les élus du Groupe UMP tiennent à alerter la Ville sur les conséquences d’une telle décision pour l’avenir de l’entreprise et ses salariés : celles-ci seraient en effet dramatiques pour le groupe, ce lieu représentant 20% du chiffre d’affaires et 100 emplois indirects. A terme ce seraient 450 emplois qui pourraient être menacés.

A l’éventuelle perte du pavillon d’Armenonville, viendrait par ailleurs s’ajouter la fermeture pour une année du Pavillon Gabriel (travaux prévus au cahier des charges de la Mairie de Paris), qui représente lui aussi 20 % de son chiffre d’affaires. En 2015, l’entreprise perdrait ainsi 40% de son chiffre d’affaires et mettrait directement sa pérennité en cause.

Pierre Lellouche demande à la majorité de prendre toute la mesure des enjeux sociaux et économiques de ce dossier et appelle à une décision politique qui prenne en compte l’intérêt de Paris, de ses entreprises et de ses emplois.