Restez informés

Les dérives des fourriéristes dans le collimateur de l’UMP

30 juin 2014

© Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

A l’initiative du député-maire du XVe, les élus de droite réclameront ce soir la création d’un service public des fourrières, dont les pratiques sont jugées coûteuses et inefficaces.

« Le système des fourrières ne fonctionne pas. Il est non seulement inefficace, puisque la politique du chiffre conduit les grutiers à cibler les véhicules les plus faciles à enlever et pas forcément les plus gênants. Mais il est aussi déficitaire et coûte à la préfecture de police et à la Ville plusieurs millions d’euros chaque année. C’est un système perdant-perdant. »

Philippe Goujon, le député-maire UMP du XVe, réclame une grande réforme de la politique d’enlèvement des voitures en stationnement gênant ou dangereux à Paris. A son initiative, les élus UMP vont présenter des voeux aujourd’hui dans tous les conseils d’arrondissement de la capitale pour réclamer la mise en régie de l’activité des fourrières. En clair, une gestion de ce service public qui soit assurée de bout en bout par les pouvoirs publics.

Lire la suite