Restez informés

Les élus du groupe aux côtés des soldats de l’opération Sentinelle

29 avril 2016

IMG_3116
Vendredi dernier, une délégation du groupe s’est rendue au centre opérationnel de commandement de l’opération Sentinelle, au fort neuf de Vincennes.
Les élus ont pu échanger avec le Gouverneur militaire de Paris sur le déploiement du dispositif et son adaptation face à la durabilité de la menace terroriste. Aujourd’hui ce sont près de 6.500 militaires qui sont ainsi mobilisés pour assurer la sécurité des sites sensibles. Alors que dans un premier temps les gardes statiques étaient privilégiées, de plus en plus de patrouilles dynamiques sont déployées. C’est à la fois plus sécurisant pour la population et moins rébarbatif pour les militaires.
Nos soldats sont mobilisés pendant de longues semaines, loin de leurs proches et de leur garnison. Il est essentiel pour leur moral que leurs conditions d’hébergement soient dignes de cet engagement. Si des progrès ont été accomplis depuis 2015, la situation n’est pas encore satisfaisante pour Paris. Aujourd’hui les soldats sont soit logés sur des sites qui ne sont pas prévus pour cette mission (Val de Grâce, Ilot Saint Germain) ou qui trop éloignés de Paris (Satory, Nogent). La Ville de Paris est propriétaire de deux casernes (Exelmans dans le 16e, Minimes dans le 3e) qu’elle loue à la Gendarmerie. Alors que le bail court jusqu’en 2019, elle veut les rompre pour engager au plus vite des opérations de logements sociaux. Nous allons donc interpeller le Gouvernement sur l’impérieuse nécessité de consacrer ce foncier au logement des soldats.
Les élus ont ensuite pu échanger avec des soldats hébergés sur le site de Vincennes avant de rencontrer les militaires assurant la protection de l’HyperCasher.