Restez informés

Mesures anti-pollution: NKM critique une décision tardive

28 janvier 2015

© Sophie Robichon / Mairie de Paris

Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) a jugé « tardives » mercredi les mesures anti-pollution annoncées par la maire de Paris, dénonçant un manque de concertation avec la banlieue et un manque de moyens pour accompagner la transition.

« Cela fait des années que c’est possible d’interdire les cars et les poids lourds les plus polluants (…) cela fait des années que c’est demandé régulièrement. Ca a été rendu possible par le Grenelle de l’environnement. Encore au mois de décembre, (…) l’opposition à Paris demandait cette interdiction », a tempêté sur iTELE l’ancienne ministre de l’Environnement, à l’origine des Zones d’action prioritaires pour l’air (Zapa) dont l’objectif était déjà d’interdire la circulation les véhicules les plus polluants.

« Ca fait des années que ça aurait dû être fait (…) C’est quelque chose qui semble évident. Il y a jusqu’à 2.000 cars par jour (à Paris) au moment de la haute saison touristique. Et ces cars sont essentiellement des diesel. Et à cause de la très mauvaise organisation de la circulation et du stationnement, ils ne se garent plus et ils tournent toute la journée. Ils remplissent les poumons des Parisiens de leurs saloperies toute la journée », a insisté la présidente du groupe UMP au Conseil de Paris.

« Après, le problème, c’est que comme ils ont refusé pendant des années de le faire (…) c’est fait un peu n’importe comment », a poursuivi la députée de l’Essonne.

Lire la suite