Restez informés

Paris : Philippe Goujon passe ses administrés au portique de sécurité

4 octobre 2016

6168913_fe776b5c-8577-11e6-9e94-7df8fe484178-1_1000x625

La mairie du XVe arrondissement se donne des airs d’aéroport ! Depuis quelques jours, pour entrer dans le bâtiment de la rue Péclet chercher par exemple un document d’état civil, il faut montrer patte blanche. Ou plutôt se soumettre au portique de sécurité !

Philippe Goujon, le député-maire (LR) s’est offert un portique qui détecte les armes et tout objet métallique. Ou plutôt, c’est la maire de (PS) Paris Anne Hidalgo (voir encadré) qui lui en a fait cadeau. Il est le seul des élus parisiens à avoir franchi le pas « même si quand on lui a proposé, indique l’Hôtel de Ville, il n’a pas répondu car il voulait s’équiper dans son coin ». « J’ai eu un déclic après les attentats de Nice en juillet », justifie le monsieur sécurité des Républicains, lieutenant-colonel de gendarmerie de réserve. « Lors d’une réunion, nous nous sommes posé la question de comment assurer une sécurité maximum aux administrés et à notre personnel, pas seulement pour les violences auxquelles ce dernier est malheureusement confronté mais aussi dans le contexte terroriste. »…

Retrouvez cet article en cliquant ici