Restez informés

Philippe Goujon, patron de l’UMP à Paris : « Je voterai contre la tour Triangle »

26 octobre 2014

© Maxppp

INTERVIEW – Philippe Goujon, député-maire du 15e et président de la fédération UMP de Paris, annonce au JDD qu’il s’oppose au projet d’immeuble de 180m de haut prévu porte de Versailles.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, soumettra l’avenir de la tour Triangle au vote du conseil de Paris à la mi-novembre. Vous avez été pour, puis contre. Comment vous positionnerez-vous cette fois ?

Nous confirmerons notre opposition à l’érection de cette tour. Il est vrai que j’y étais plutôt favorable au début. Mais le projet a complètement divergé par rapport à la première esquisse. L’idée de départ était de compléter l’activité du Parc des expositions de la porte de Versailles. La tour Triangle devait accueillir un centre de congrès, un hôtel, une pépinière d’entreprises spécialisées dans les salons… Quelques années après, on se retrouve avec une tour de bureaux en blanc, c’est-à-dire sans affectation préalable. Or, on a déjà une opération de bureaux de 80.000 m² à deux pas réalisée par Bouygues dans la corne ouest de Balard, à côté du futur ministère de la Défense.

D’un point de vue architectural, vous n’êtes donc pas opposé aux tours par principe ?

Je ne mène pas un combat contre les tours, même si Paris, ville haussmannienne, n’est peut-être pas la plus appropriée. En plus, dans le 15e nous avons été servis : la tour Montparnasse a été un traumatisme et le front de Seine un ratage urbanistique. La tour Triangle a des aspects positifs. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est un bel objet, mais je n’ai pas de critiques à formuler sur le travail des architectes Herzog et de Meuron. En revanche, ce projet n’est pas dénué de défauts : certes, le commissaire enquêteur a donné un avis favorable, mais ses considérants étaient très défavorables, sur l’attractivité, l’insuffisance de transports en commun, les ombres portées…

Lire la suite