Restez informés

Pourquoi les médias se ruent vers le 15e arrondissement de Paris

14 février 2017

15eme_arr

Avec l’arrivée programmée des Echos, du Parisien, mais aussi de Libération, et de L’Express en 2017, puis du JDD et d’Europe 1 en 2018, « the place to be » pour les médias n’est plus au centre, mais au sud-ouest de la capitale.

Les quelque 650 personnes, salariés de Libération, suivis par ceux de L’Express et ses magazines satellites (Lire, Studio Ciné live, Côté maison, etc.), prendront leurs nouveaux quartiers à partir du 21 mai dans l’immeuble Quadrans construit pour SFR Médias (éditeur de ces titres) en bordure du tramway parisien. Au passage, le calendrier – entre l’élection présidentielle et les législatives – est jugé malencontreux par plusieurs journalistes du quotidien et de l’hebdomadaire. Ces derniers s’estiment moins bien traités que ceux de BFM et RMC, également propriété de SFR, qui n’arriveront eux à Quadrans que l’été prochain.

D’ici dix-huit mois, les 500 salariés du Journal du dimanche et d’Europe 1 (Lagardère Active) s’installeront à quelques centaines de mètres, dans l’ex-immeuble de Canal+, quai André-Citroën. Le sud de l’arrondissement du filloniste Philippe Goujon accueille déjà plusieurs acteurs de la filière. Alors que France Télévisions y est implanté depuis 1998, Le Point et le Syndicat de la presse quotidienne régionale, représentant le patronat des grands quotidiens locaux, ont quant à eux migré dans l’immeuble Barjac en 2015. Quant à TF1, il trône en bordure de la Seine, juste en face du 15e, à une encablure de iTélé….

Lire la suite de l’article : « Pourquoi les médias se ruent vers le 15e arrondissement de Paris«