Restez informés

Amendement rattaché au projet de délibération 2016 SG 29 Aménagement des berges de la Seine – Déclaration de projet – Septembre 2016

23 septembre 2016

Déposé par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Florence BERTHOUT, Pierre LELLOUCHE, Jean-François LEGARET, Jean- Pierre LECOQ,  Jeanne d’HAUTESERRE,  Philippe GOUJON, Claude GOASGUEN, Valérie MONTANDON, et les élus du groupe Les Républicains relatif à la fermeture de la voie Georges Pompidou

Rattaché au projet de délibération 2016 SG 29 Aménagement des berges de la Seine – Déclaration de projet

Après l’article 4 est inséré l’article suivant :

Avant la mise en œuvre du projet, un réseau de capteurs sera déployé sur l’ensemble des itinéraires de reports potentiels pour mesurer l’évolution des concentrations de polluants et des niveaux sonores

Exposé sommaire

La commission d’enquête souligne dans son rapport le paradoxe de présenter un projet comme essentiel pour améliorer la qualité de l’air à Paris en ne s’appuyant que sur une étude limitée au site pour démontrer ses bienfaits supposés.

Les premiers éléments fournis par AirParif depuis le début du mois de septembre font apparaitre une augmentation de la pollution sur le capteur du quai des Célestins, dans une proportion plus forte (+45 %) que la dégradation de la qualité de l’air en situation de fond sur le département de Paris. Toutefois, seule une étude scientifique permettra de déterminer les raisons de cette évolution en toute objectivité.

La fermeture des voies sur berges étant justifiées par des considérations écologiques, il convient donc d’assurer en toute transparence que sa mise en œuvre ne se traduit pas par une détérioration de la qualité de l’air à Paris.