Restez informés

Amendement sur la sécurité relatif au projet de délibération sur le budget primitif d’investissement et de fonctionnement de la Ville – Décembre 2015

10 décembre 2015

AMENDEMENT
Au projet de délibération 2015 DFA 133 Budget primitif d’investissement et de fonctionnement de la Ville de Paris pour 2016
Déposé par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Philippe GOUJON, Frédéric PECHENARD, Florence BERTHOUT, Brigitte KUSTER et les élus du groupe les Républicains

Sur le budget d’investissement 2016 :
En dépenses, mission 30000 Famille et Petite enfance : + 5 000 000 €

En dépenses, mission 90012 Budget participatif parisien : – 5 000 000 €

EXPOSÉ DES MOTIFS

Au lendemain de deux vagues d’attentats sans précédent, la Mairie de Paris et la Préfecture de Police doivent traduire dans le budget 2016 la priorité absolue des Parisiens : le renforcement de leur sécurité.
Ainsi que l’Exécutif le déclarait dans la presse (Le Parisien, Edition Paris 21 novembre 2015),  un tiers des crèches sont aujourd’hui équipées en visiophones, et si « le dispositif est intéressant mais pas forcément pertinent pour tous les établissements (…) la Ville va dégager des moyens financiers dans le prochain budget après avoir identifié les manques ».

Or, la menace de nouveaux attentats n’étant par définition pas ciblée, il est donc très difficile de n’équiper que quelques établissements « choisis » en dispositifs de sécurisation. Cela ne saurait être compris par les familles parisiennes.

C’est pourquoi l’ensemble des établissements d’accueil de la petite enfance, y compris ceux gérés par les associations (soit 740 structures au total), doit être doté de dispositifs de sécurisation d’accès, à savoir des digicodes et des visiophones, en prévoyant la possibilité de n’activer les codes fournis aux familles qu’aux heures d’entrée et de sortie des enfants.

La dépense est financée par une baisse des crédits consacrés au budget participatif 2016.