Restez informés

Amendement sur la sécurité relatif au projet de délibération sur le budget primitif d’investissement et de fonctionnement de la Ville – Décembre 2015

10 décembre 2015

AMENDEMENT

Au projet de délibération 2015 DFA 133 Budget primitif d’investissement et de fonctionnement de la Ville de Paris pour 2016 et 2015 DFA 58-G Budget primitif d’investissement et de fonctionnement du Département de Paris pour 2016.

Déposé par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Philippe GOUJON, Frédéric PECHENARD, Florence BERTHOUT, Brigitte KUSTER et les élus du groupe les Républicains

Sur le budget d’investissement 2016 :
En dépenses, mission 80000 Affaires scolaires : + 10 000 000 €

En dépenses, mission 90013 Budget participatif des arrondissements :  – 10 000 000 €

EXPOSÉ DES MOTIFS

Au lendemain de deux vagues d’attentats sans précédent, la Mairie de Paris et la Préfecture de Police doivent traduire dans le budget 2016 la priorité absolue des Parisiens : le renforcement de leur sécurité.
Ainsi que l’Exécutif le déclarait dans la presse (Le Parisien, Edition Paris 21 novembre 2015), à propos des aménagements de voirie nécessaires pour sécuriser les abords des établissements (scolaires), « 90% des établissements ont déjà fait l’objet de tels travaux ».
La Maire de Paris indiquait plus précisément dans son intervention lors du débat d’actualité au Conseil de Paris du 23 novembre dernier;
–    qu’aujourd’hui « 171 écoles disposent de visiophones et 83 de dispositifs anti-intrusion »
–    qu’à la suite des attentats de Janvier, ce sont plus d’un demi-million d’euros qui ont été investis pour sécuriser 73 écoles et 15 établissements secondaires ».

La Maire annonçait par ailleurs que cet effort allait être intensifié en multipliant, « partout où leur utilité est avérée, les installations de visiophones, de caméras supplémentaires, de sas d’entrée sécurisés ».

L’utilité de tels équipements de sécurisation ne fait débat pour aucun des établissements scolaires dont Paris a la responsabilité. La distinction « partout où leur utilité sera avérée », mise en avant par l’Exécutif municipal, est donc à ce titre inappropriée.

Chacune des 663 écoles et des 115 collèges doit donc pouvoir être équipée de dispositifs de sécurisation tels que visiophones, caméras, sas d’entrée sécurisés, système d’alarme anti-intrusion, utiles à la sécurité de l’ensemble des élèves fréquentant les établissements scolaires parisiens.

De plus, il est nécessaire de procéder aux travaux de sécurisation des loges, des portails, des clôtures de l’ensemble des établissements scolaires.

Compte tenu du montant élevé de ces opérations (20 Me), il est proposé d’étaler cette dépense sur deux ans, 10 millions d’euros en 2016 et 10 millions d’euros en 2017.

Les crédits d’investissement prévus au budget primitif 2016 pour le premier et le second degré, s’élevant à 149,5 millions d’euros (cf. Rapport budgétaire du projet de budget primitif 2016, p. 66), la dépense complémentaire sera financée par une baisse des crédits consacrés au budget participatif 2016.