Restez informés

Vœu relatif à l’assouplissement des règles de fonctionnement des centres d’animation – Juillet 2016

30 juin 2016

VŒU

Rattaché au projet de délibération 2016 DJS 233 Avenants aux contrats de délégation de service public pour la gestion des centres d’animation de la Ville de Paris.

Déposé par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et les élus du groupe les Républicains, relatif à l’assouplissement des règles de fonctionnement des centres d’animation

Vu la délibération 2016 DJS 195, portant modification des tarifs applicables aux usagers et avenants aux contrats de délégation de service public pour la gestion des centres d’animation de la Ville de Paris

Considérant que la réforme des centres d’animation votée par le Conseil de Paris lors de sa séance des 13, 14 et 15 juin 2016 prévoit de renforcer l’attractivité de ces équipements, en assouplissant les règles applicable en termes d’horaires d’ouverture et d’activités ;

Considérant d’une part que cela signifie que les gestionnaires ne seront plus contraints de proposer 7 des 9 catégories d’activités contenue dans le cahier de consultation ;

Considérant qu’il s’agit là de permettre aux gestionnaires des centres d’animation de proposer une offre d’activités diversifiée, mais plus adaptée « au contexte de l’arrondissement et aux souhaits formulés par les usagers » ;

Considérant que les souhaits formulés par les usagers et le contexte de l’arrondissement sont deux exigences parfois inconciliables ;

Considérant que le gestionnaire seul peut difficilement appréhender la notion de « contexte de l’arrondissement » ;

Considérant d’autre part, que l’assouplissement des règles de fonctionnement voulu par la réforme des centres d’animation comporte également la possibilité d’élargir les horaires d’ouverture des centres d’animation ;

Considérant que cette extension des horaires ne peut se faire dans de bonnes conditions sans l’assentiment des habitants du quartier et sans le pilotage de l’échelon local ;

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et les élus du groupe les Républicains émettent le vœu :

  • que les Maires d’arrondissement soient étroitement associés à l’élaboration du programme d’activités des centres d’animation par leur gestionnaire, de façon à s’assurer d’un minimum de cohérence et de pluralité de l’offre d’activités de l’ensemble des centres d’animation présents sur son territoire
  • que tout projet d’extension des horaires d’un centre d’animation soit au préalable présenté dans le Conseil consultatif de quartier concerné
  • que l’avis conforme des Maires d’arrondissement soit systématiquement requis sur les programmes d’activité et pour tout projet d’extension des horaires d’un centre d’animation.