Restez informés

Voeu rattaché au projet de délibération relatifs aux conventions passées avec l’AP-PH pour l’organisation des activités de protection maternelle et infantile – Juillet 2014

13 février 2015

Vœu rattaché à la délibération 2014 DFPE 1001G

Déposé par Florence BERTHOUT, Dominique STOPPA-LYONNET, Dominique TIBERI, relatif aux conventions passées avec l’AP-HP pour l’organisation des activités de protection maternelle et infantile

Considérant que la protection maternelle et infantile est un enjeu essentiel de la politique de santé à Paris, notamment du fait d’un taux de natalité très élevé et supérieur à la moyenne nationale ;

Considérant que l’enquête menée par la DFPE en 2006 sur les bénéficiaires des centres de PMI soulignait l’importance de la prise en charge de catégories sociales variées dans les centres de PMI, qui constituent par conséquent un moteur essentiel de la mixité sociale à Paris ;

Considérant que les centres de PMI permettent une meilleure orientation médicale des mères et des jeunes enfants, ainsi qu’un désengorgement significatif des services de médecine de ville et de soins de premier recours, dont la saturation représente un problème de santé publique considérable  ;

Considérant que la protection maternelle et infantile permet d’assurer une solution de continuité avec les dispositifs d’accueil de la petite enfance, de médecine scolaire et d’aide sociale à l’enfance ;

Considérant que l’Inspection générale de la Ville de Paris, dans son rapport de 2007, soulignait que les centres de PMI gérés en parallèle d’un centre de santé représentaient des atouts, du fait de leur implantation et de leur vision pluridisciplinaire de la famille ;

Considérant que le centre de PMI de la rue de l’Épée-de-Bois, géré en parallèle du centre de santé du même nom, est fermé depuis 2009 ;

Considérant que cette fermeture, censée être provisoire et ne durer que le temps de travaux de rénovation, a été actée par un courrier de l’Hôtel de Ville datant de 2010, faisant état de la présence de blattes ;

Considérant qu’il est pour le moins troublant que les services de la Ville ne puissent lutter efficacement contre une telle infestation ;

Considérant les locaux de la PMI sont vides depuis cinq ans ;

Considérant les nombreux vœux du Conseil du Ve arrondissement regrettant la disparition de la PMI et proposant diverses solutions de relocation, notamment dans l’immeuble de Paris Habitat OPH situé au 51 rue du Cardinal Lemoine ;

Considérant enfin le souhait des usagers que soit rétabli ce centre apprécié de tous et qui manque cruellement à de nombreuses familles ;

Florence BERTHOUT, Dominique STOPPA-LYONNET, Dominique TIBERI demandent à la Maire de Paris de rouvrir le Centre de protection maternelle et infantile de la rue de l’Épée-de-Bois dans ses anciens locaux ou à proximité dans l’arrondissement