Restez informés

Vœu relatif à la condamnation du mouvement de boycott contre le pays d’Israël – Février 2016

9 février 2016

Vœu déposé par Nathalie Kosciusko-Morizet, Delphine Bürkli, Claude Goasguen et les élus du groupe les Républicains

Relatif à la condamnation du mouvement de boycott contre le pays d’Israël

Considérant que qu’Israël et la France sont des pays amis qui partagent les valeurs de liberté, démocratie, et de défense des droits de l’homme notamment envers les minorités religieuses, sexuelles ou autres ;

Considérant la Ville de Paris entretient des relations économiques, universitaires, culturelles et diplomatiques avec certaines villes israéliennes notamment Tel-Aviv ;

Considérant le mouvement de boycott d’Israël incarné notamment par le groupe BDS (« Boycott,
Désinvestissement, Sanctions ») ;

Considérant que ce mouvement se renforce notamment sur les campus universitaires et lors de certains événements culturels ou autres ;

Considérant qu’il devient récurrent de voir des lieux de promotion de ce mouvement ;

Considérant que les appels au boycott ont été condamnés par nos dirigeants nationaux et locaux, dont la Maire de Paris, depuis de nombreuses années ;

Considérant que le Premier Ministre Manuel Valls a déclaré le 18 janvier 2016 « Je pense que les pouvoirs publics doivent changer d’attitude vis-à-vis de ce type de manifestations » qui participent, selon lui, d’un « climat nauséabond » ;

Considérant le vœu déposé au conseil de Paris des 28, 29 et 30 septembre 2015 rejeté par l’exécutif sans motif de fond ;

Considérant que depuis la situation a empiré notamment avec les manifestations qui se sont déroulées en mairie du 14è arrondissement, à la Maison des métallos (établissement culturel de la Ville de Paris) ainsi que devant l’Opéra Garnier.

Sur proposition de Nathalie Kosciusko-Morizet, Delphine Bürkli, Claude Goasguen et les élus du groupe les Républicains
Le conseil de Paris émet le vœu que la ville de Paris :

  • condamne le boycott envers Israël, en particulier les activités du mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions et ses activités à Paris qui sapent les efforts du camp de la paix visant à parvenir à une solution négociée à deux Etats et le droit des Israéliens et des Palestiniens à l’autodétermination ;
  • s’oppose publiquement à toutes les tentatives d’isoler Israël du concert des nations ;
  • interdise l’accueil dans les établissements publics ou subventionnés de la Ville des événements visant à promouvoir le boycott d’Israël
  • interdise l’accueil dans les établissements publics ou subventionnés de la Ville des événements visant à promouvoir le boycott d’Israël