Restez informés

Voeu relatif à la création d’une police de quartier – Juillet 2014

12 février 2015

Déposé par Claude GOASGUEN, Danièle GIAZZI, Pierre GABORIAU, Céline BOULAY-ESPERONNIER, Eric HELARD, Michèle ASSOULINE, Pierre AURIACOMBE, Béatrice LECOUTURIER, Grégoire CHERTOK, Julie BOILLOT, Stéphane CAPLIEZ, Ann-Katrin JEGO et les élus des Groupes UMP et UDI-Modem,

Relatif à la création d’une police de quartier.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l’article L2511-13 ;

Vu le règlement intérieur du Conseil de Paris ;

Vu le vœu adopté à la majorité du Conseil du 16e arrondissement du 23 juin 2014 ;

Considérant que la Préfecture de Police n’est plus en mesure d’assurer pleinement les missions de sécurité à Paris, et qu’elle annonce la réduction du nombre de commissariats ou d’antennes administratives déployés sur la capitale ;

Considérant que la Ville de Paris dispose de personnels municipaux de surveillance des parcs, jardins et bâtiments publics ;

Considérant que la Ville de Paris finance les ASP dont la mission est essentiellement concentrée sur la verbalisation des véhicules contrevenant aux règles de stationnement ;

Considérant que les missions de sécurité dans la capitale devraient être jugées prioritaires afin d’assurer la tranquillité des Parisiens et des visiteurs ;

Considérant que la mission de verbalisation des véhicules prend beaucoup moins de temps depuis la mise en place des PV électroniques ;

Sur la proposition de Claude GOASGUEN, Danièle GIAZZI, Pierre GABORIAU, Céline BOULAY-ESPERONNIER, Eric HELARD, Michèle ASSOULINE, Pierre AURIACOMBE, Béatrice LECOUTURIER, Grégoire CHERTOK, Julie BOILLOT, Stéphane CAPLIEZ, Ann-Katrin JEGO et des élus des Groupes UMP et UDI-Modem ;

ÉMET LE VŒU  

Que, par redéploiement de ses personnels, la Maire de Paris mette en place une police de quartier chargée de relayer chaque fois que nécessaire les forces de police nationale dans leurs missions de sécurité au plus près des habitants des arrondissements.