Restez informés

Vœu relatif à la dénomination d’une place Jacqueline de ROMILLY dans le Ve arrondissement – Février 2016

9 février 2016

Vœu déposé par Florence BERTHOUT et les élus du groupe  les Républicains

Relatif à la dénomination d’une place Jacqueline de ROMILLY dans le Ve arrondissement

Considérant que Jacqueline de Romilly fut la première femme titulaire d’une chaire au Collège de France ;

Considérant la reconnaissance nationale et internationale de cette ardente helléniste pour ses travaux sur la civilisation et la langue de la Grèce antique ;

Considérant le lien fort qu’elle avait développé avec le Ve arrondissement du fait de son parcours, en tant qu’élève à Louis-le-Grand, à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, à la Sorbonne puis professeur à la Sorbonne et au Collège de France ;

Considérant que la place, à la jonction des rues Descartes et de la Montagne Sainte-Geneviève, est actuellement sans dénomination propre ;

Considérant les échanges informels que la Maire du Ve arrondissement a pu avoir avec le Secrétaire d’État à la Recherche et à l’Enseignement Supérieur à ce sujet ;

Considérant l’intérêt d’y associer le nom d’une personnalité qui ferait résonnance avec la tradition universitaire et intellectuelle de l’arrondissement ainsi qu’avec le voisinage immédiat du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ;

Sur la proposition de Mme Florence BERTHOUT, Maire du Ve arrondissement, les membres du groupe les Républicains émettent le vœu :

  • que la place, à la jonction des rues Descartes et de la Montagne Sainte-Geneviève, porte le nom de Jacqueline de ROMILLY.