Restez informés

Voeu relatif à la fermeture de la voie Georges Pompidou – Septembre 2016

23 septembre 2016

Déposé par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Florence BERTHOUT, Pierre LELLOUCHE, Jean-François LEGARET, Jean- Pierre LECOQ,  Jeanne d’HAUTESERRE,  Philippe GOUJON, Claude GOASGUEN, Valérie MONTANDON, et les élus du groupe les Républicains

Relatif à la fermeture de la voie Georges Pompidou

Rattaché au projet de délibération 2016 SG 29 Aménagement des berges de la Seine – Déclaration de projet

Considérant l’avis défavorable émis par la commission d’enquête publique sur le projet de fermeture de la voie Georges Pompidou dans son rapport rendu public le 22 août 2016 dans lequel elle qualifie de « bon sens » la proposition de différer l’opération « dès lors qu’il n’est pas établi avec certitude que le surcroît de trafic ne viendra pas invalider les hypothèses retenues par la Ville » ;

Considérant que les quais hauts en rive droite, le boulevard Saint-Germain et les quais rive gauche subissent depuis début septembre un engorgement permanent, pénalisant pour le réseau de bus, les taxis, les services d’interventions et de secours ;

Considérant que ce projet a été décidé au motif de combattre la pollution et améliorer la qualité de l’air, ce qu’aucune étude ne démontre à ce jour ;

Considérant que cette saturation de la capitale pénalise l’attractivité économique entraînant une perte importante d’heures travaillées, en particulier pour le secteur de la logistique, des intervenants de santé à domicile ou encore des artisans ;

Considérant que plusieurs chantiers sont en cours de réalisation dans le centre de Paris, entraînant des modifications de circulation supplémentaires comme le chantier de Climespace sur les quais hauts ou des mouvements importants de poids lourds comme le chantier de la Samaritaine, mais aussi des Halles ;

Considérant que plusieurs projets vont être mis en œuvre dans les prochains mois comme la rénovation des théâtres de la place du Châtelet, la transformation de la cité administrative de Morland par exemple ;

Considérant que la réalisation du plan vélo, attendu par les Parisiens avec notamment la création d’un réseau express vélo sur les quais en rive gauche, produit également des impacts sur la circulation automobile ;

Considérant que les transports en commun alternatifs à l’emploi de la voiture individuelle polluante ne sont pas aujourd’hui suffisamment attractifs et que les projets structurants ne seront mis en œuvre qu’à l’horizon 2020 ;

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Florence BERTHOUT, Pierre LELLOUCHE, Jean-François LEGARET, Jean- Pierre LECOQ,  Jeanne d’HAUTESERRE,  Philippe GOUJON, Claude GOASGUEN, Valérie MONTANDON, et les élus du groupe les Républicains émettent le vœu que la Maire de Paris :

  • renonce à maintenir fermée la voie sur berges pour la durée nécessaire à la réalisation des projets majeurs dans l’hypercentre de Paris ;
  • que ce temps supplémentaire soit mis à profit pour établir des études d’impacts en matière de bruit et de pollution complémentaires, à l’échelle de la métropole.