Restez informés

Voeu relatif à la refonte de la carte de l’éducation prioritaire dans le 17e arrondissement – Décembre 2014

11 février 2015

Déposé par Brigitte KUSTER, Alix BOUGERET, Jérôme DUBUS, Geoffroy BOULARD 
et les élus du Groupe UMP
Relatif à la refonte de la carte de l’éducation prioritaire dans le 17e arrondissement

Considérant le projet en cours de refondation de la carte de l’éducation prioritaire à Paris, et notamment dans le 17e arrondissement ;

Considérant la motion adoptée au CDEN du 6 novembre 2014 visant à conformer la nouvelle carte aux besoins réels des établissements ;

Considérant que les premières propositions concernant le 17e du rectorat ne sont qu’en partie satisfaisantes ;

Considérant que l’intégration du collège Boris Vian et des écoles Christine de Pisan, Marguerite Long, Reims et Berthier dans le réseau éducation prioritaire représente une nette avancée pour l’établissement et les écoles environnantes ;

Considérant que dans les dernières propositions présentées le 21 novembre 2014, le rectorat a finalement intégré au réseau les écoles Bessières, Kellner, Bréchet, et Epinettes ;

Considérant qu’il n’était pas envisageable que ces établissements sortent du réseau, tant les besoins de bénéficier de ce dispositif sont grands ;

Considérant malheureusement qu’à ce jour, plusieurs établissements (Pouchet, Cité des Fleurs, Lagache et Saint-Ange) restent exclus ou sont même sortis du dispositif ;

Considérant pourtant qu’ils répondent incontestablement aux critères de l’éducation prioritaire ;

Considérant qu’une sortie du réseau de ces écoles est prématurée, et mettrait en péril le travail effectué depuis de longues années par la communauté scolaire ;

Considérant que les moyens déployés à Paris et dans le 17e par le ministère de l’Éducation nationale ne sont pas à la hauteur des besoins ;

Sur proposition de Brigitte KUSTER, Alix BOUGERET, Jérôme DUBUS, Geoffroy BOULARD et des élus du Groupe UMP :

Le Conseil de Paris émet le vœu que la maire de Paris intervienne auprès du rectorat en faveur des écoles Pouchet, Cité des Fleurs, Lagache et Saint-Ange, afin que leur maintien dans le réseau éducation prioritaire soit garanti et inscrit dans la nouvelle carte présentée par le recteur de Paris à la ministre de l’Éducation nationale.