Restez informés

Vœu relatif à la réforme en cours des conservatoires pour la rentrée 2016 – Février 2016

9 février 2016

Vœu relatif à la réforme en cours des conservatoires pour la rentrée 2016

Déposé par Céline Boulay-Esperonnier, Stéphane Capliez, Grégoire Chertok, François-David Cravenne, Catherine Dumas, Nathalie Fanfant, Danièle Giazzi, Thierry Hodent, Jean-François Legaret, Florence Berthout, Jean-Pierre Lecoq, Jeanne d’Hauteserre, Delphine Bürkli, Philippe Goujon, Claude Goasguen, Brigitte Kuster et l’ensemble des élus du groupe Les Républicains

Considérant le vœu adopté 103 bis de juillet 2014 qui faisait suite aux vœux de divers groupes politiques de gauche et de droite et qui nous permettait de penser que l’exécutif avait le souhait de réfléchir globalement à une réelle politique d’enseignement musical ;

Considérant qu’aujourd’hui, il y a un COPIL sur la réforme des conservatoires et ses modalités ;

Considérant qu’une 1e réunion a eu lieu le 5 novembre 2015 et qu’une 2e aura lieu le 19 février 2016 ;

Considérant que les objectifs fixés par l’exécutif n’ont jamais été soumis à discussion ;

Considérant que ces objectifs devraient être clarifiés clairement car ils cachent un double-discours dénoncé par de nombreux professeurs et parents d’élèves ;

Considérant que derrière « développer de nouvelles filières :

  • Démocratiser l’accès au conservatoire
  • Favoriser l’accueil des adolescents
  • Accompagner les pratiques contemporaines de la musique et favoriser l’innovation pédagogique »
  • Il faut comprendre « développer les filières collectives pour réduire les couts au détriment des cours individuels »

Considérant que derrière « Mettre en place un plan d’éveil musical :

  • Démocratiser l’accès à l’enseignement artistique
  • Co-construire un nouveau parcours d’éducation musicale entre le conservatoire et l’école »
  • Il faut comprendre : « augmenter le nombre d‘élèves de manière factice »

Considérant que derrière : « Développer les partenariats :

  • Donner une visibilité et une complémentarité à l’offre des conservatoires
  • Élargir l’offre des conservatoires à des publics éloignés »
  • Il faut comprendre : « réduire le supposé magistère des conservatoires sur l’enseignement musical »

Céline Boulay-Esperonnier, Stéphane Capliez, Grégoire Chertok, François-David Cravenne, Catherine Dumas, Nathalie Fanfant, Danièle Giazzi, Thierry Hodent, Jean-François Legaret, Florence Berthout, Jean-Pierre Lecoq, Jeanne d’Hauteserre, Delphine Bürkli, Philippe Goujon, Claude Goasguen, Brigitte Kuster et l’ensemble des élus du groupe les Républicains émettent le vœu que :

  • l’exécutif s’engage à ne diminuer aucun crédit alloué aux conservatoires et à ce que les pratiques collectives supplémentaires qui seront mises en place ne le soient pas en replacement de l’apprentissage individuel des instruments.