Restez informés

Voeu relatif à la sécurité de la communauté juive – Juillet 2014

12 février 2015

posé par Marie-Laure HAREL et les élus du groupe UMP

Relatif à la sécurité de la communauté juive

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant les menaces qui pèsent sur certaines communautés religieuses et qui impliquent une protection policière renforcée permanente d’établissements tels que les lieux de culte, les ambassades ou les écoles ou ponctuelle à l’occasion d’évènements particuliers ;

Considérant que la communauté juive est régulièrement et depuis longtemps victime d’attentats antisémites, comme l’a encore rappelé très récemment la tragédie du musée juif de Bruxelles ;

Considérant que le 3e arrondissement vient d’accueillir du 10 au 26 juin le dixième festival des cultures juives, avec notamment un grand forum d’associations au Carreau du Temple d’intérêt métropolitain durant toute la journée du dimanche 22 juin ;

Considérant qu’un tel rassemblement aurait pu mettre en danger les responsables associatifs, religieux, institutionnels de même que les milliers de visiteurs, tous susceptibles de constituer des cibles pour des terroristes et surtout dans le contexte de tensions actuelles ;

Considérant qu’à cette occasion aucune interdiction de stationner autour du bâtiment n’a été prise ni la moindre mesure préventive portant sur les visiteurs qu’il s’agisse de portiques, de détecteurs de métaux ou de contrôles des sacs ;

Considérant qu’un grand nombre de participants à ce forum s’est étonné de cette absence totale de dispositif public de sécurité, qui existe habituellement lors d’évènements similaires, comme en témoigne le salon du KKL organisé en février au Palais Brongniart (place de la Bourse) ;

Considérant qu’il est du devoir de la force policière et de l’exécutif municipal de garantir la sécurité à Paris et en faisant preuve d’une vigilance accrue lorsque des circonstances spécifiques le réclament ;

Sur proposition de Marie-Laure HAREL et des élus du groupe UMP, émet le vœu que :

–   Le Préfet de police et la Maire de Paris prennent systématiquement les mesures de sécurité qui simposent lors de manifestations dampleur se tenant dans les établissements municipaux ou para-municipaux, dès lors quelles sont amenées à recevoir des publics reconnus comme vulnérables et quil revient donc aux pouvoirs publics de protéger.