Restez informés

Vœu relatif à la sensibilisation et la prévention des jeunes contre le surendettement – Décembre 2016

6 décembre 2016

Vœu déposé par Nathalie FANFANT et les élus du groupe les Républicains, relatif à la sensibilisation et la prévention des jeunes contre le surendettement

Considérant que la Banque de France qui assure le secrétariat des commissions de surendettement faisait état de 825 000 dossiers en cours de procédure fin 2014 pour tout le territoire ;

Considérant que le nombre de ménages en situation de surendettement en Ile-de-France est aujourd’hui estimé entre 90 000 et 180 000 (Rapport d’activité de l’association Crésus Ile-de-France) ;

Considérant que le surendettement intervient à tous niveaux sociaux et à tous âges ;

Considérant que selon la Banque de France deux tiers des dossiers enregistrés relèvent du surendettement dit passif, c’est-à-dire lié à un accident de la vie, tel que le chômage, une séparation, un décès, une maladie, un accident, etc. ;

Considérant donc que personne n’est à l’abri de tomber dans cette spirale ;

Considérant que si la tranche d’âge la plus touchée en France est celle des 35-45 ans (plus de la moitié des personnes surendettées), la prévention du surendettement doit commencer le plus tôt possible ;

Considérant par exemple que la Suisse a mis en place un programme national associant différents acteurs de la Santé, des Affaires sociales, de la Formation de la Culture et des Sports, visant à sensibiliser les jeunes à la gestion de leur budget pour les prévenir des risques liés au surendettement ;

Considérant qu’il est en effet nécessaire de pousser ces futurs adultes à analyser leur rapport à l’argent et à leur faire prendre conscience de leur comportement en tant que consommateur ;

Considérant que ce programme débute en fin de collège et jusqu’à la fin du lycée et prend la forme de modules pédagogiques, de brochures informatives et d’interventions de professionnels dans les établissements scolaires ;

Considérant que le Département de Paris s’est d’ores et déjà engagé dans la lutte contre le surendettement, en soutenant notamment les actions du Crédit Municipal de Paris et de l’association Crésus Ile-de-France ;

Nathalie FANFANT et les élus du groupe les Républicains émettent le vœu :

  • que la Maire de Paris s’engage à expérimenter un programme de sensibilisation et de prévention du surendettement auprès des jeunes parisiens, qui pourrait par exemple prendre la forme de modules ludiques destinés aux jeunes fréquentant les structures municipales ou associatives, comme les centres d’animation et les centres sociaux, et à développer ces actions dans les collèges en partenariat avec le Rectorat de Paris.