Restez informés

Vœu relatif à la suppression de la « fans zone » du Champs de Mars – Mai 2016

10 mai 2016

Relatif à la suppression de la « fans zone » du Champs de Mars

Déposé par Nathalie Kosciusko-Morizet, Philippe Goujon, Frédéric Péchenard et les élus du groupe es Républicains

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal

Considérant la fierté et la chance que la France ait été choisie pour accueillir ce grand évènement sportif de l’Euro 2016 ;

Considérant que le 15ème est l’arrondissement riverain de la « fans zone » qui pourra accueillir au pied de la Tour Eiffel près de 100.000 personnes chaque jour pendant un mois dans un espace de 15 ha à accès libre sans billet ;

Considérant que la Mairie de Paris et la Préfecture de Police n’ont pas apporté toutes les réponses sur les moyens permettant de préserver la tranquillité publique, la propreté, l’hygiène, la circulation et le stationnement ;

Considérant l’autorisation de vente d’alcool à l’intérieur de la « fans zone » ;

Considérant que l’un des membres des commandos islamistes radicaux de Paris et Bruxelles a révélé que le plan initial des terroristes était de « passer à l’action durant l’Euro de football » ;

Considérant que, si face à un tel risque terroriste, plus élevé que jamais, la Préfecture de Police, la Mairie de Paris et les organisateurs ont décidé de renforcer les mesures de sécurité (palpations, détecteurs d’objets métalliques, caméras supplémentaires), le nombre d’agents de surveillance privés est pour le moment très insuffisant et que les effectifs de police mobilisés – encore non connus à ce jour- manqueront à l’évidence pour surveiller d’autres lieux sensibles, notamment stades, gares et aéroports ;

Considérant l’augmentation du coût de la protection, qui a doublé pour les villes hôtes sur le plan national ;

Considérant que le collège du Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS) a recommandé à l’unanimité la suppression des « Fans zone » ;

Considérant les graves difficultés auxquelles ont dû faire face les organisateurs des JO de Londres qui ont dû faire appel en urgence à plusieurs milliers de militaires, faute d’avoir pu recruter suffisamment d’agents de sécurité qualifiés ;

Considérant l’impact potentiellement négatif pour de nombreux commerces alentour (Village Suisse…), notamment avenue de la Motte-Picquet et avenue de Suffren, dont certains réalisent la moitié de leur chiffre d’affaires pendant cette période, et auxquels les touristes ne pourront que difficilement accéder avec l’implantation de la « fans zone »,

Considérant qu’afin de ne pas prendre de risque inconsidéré, l’Euro 2016 peut se dérouler sans « Fans zone » ou bien encore que la « Fans zone » de Paris peut être implantée au stade Charlety ;

Considérant qu’avec ou sans « Fans zone », les supporters se masseront de toutes façons sur les terrasses des cafés, dont beaucoup ont prévu l’installation d’écrans de retransmission ;

Considérant la prolongation de l’état d’urgence et l’ « état de guerre » dans lequel se trouve notre pays selon le Président de la République et le Premier Ministre ;

Sur proposition de Nathalie Kosciusko-Morizet, Philippe Goujon, Frédéric Péchenard  émet le vœu que :

    • La Maire de Paris et au Préfet de Police suppriment la « fans zone » du Champ de Mars ou  déplacent son implantation dans l’enceinte du stade Charlety.