Restez informés

Voeu relatif à la suppression de l’aide au mérite pour les étudiants boursiers – Septembre 2014

12 février 2015

Vœu déposé par Florence BERTHOUT et les élus du groupe UMP relatif à la suppression de l’aide au mérite pour les étudiants boursiers

Considérant que le 24 juillet dernier, le Ministère de l’Éducation nationale a mis fin au système d’aide au mérite pour les étudiants boursiers ;

Considérant que le coût de la vie pour les étudiants a augmenté de 2 % par rapport à l’an passé, soit quatre fois plus que l’inflation ;

Considérant que les étudiants parisiens dépensent en moyenne 15 520 euros par an, soit 3 600 euros de plus qu’en province ;

Considérant que le logement représente de loin le poste de dépense principal pour les étudiants et qu’à Paris, les loyers ont augmenté de 3,1 % ;

Considérant que les étudiants parisiens dépensent en moyenne 8 000 euros par an pour se loger, soit 3 000 euros de plus qu’en province ;

Considérant qu’un parent au salaire médian dépense cette année 48 % de ses revenus pour un enfant dans le supérieur ;

Considérant par ailleurs l’immense soutien reçu par le collectif transpartisan « Touche pas à ma bourse », non seulement chez les lycéens et les étudiants, mais également chez une cinquantaine de parlementaires ;

Considérant que l’égalité des chances devant l’éducation ainsi que la méritocratie sont au principe même de la conception française de la justice sociale ;

Considérant plus particulièrement la vocation universitaire de Paris et du Ve arrondissement ;

Sur la proposition de Mme Florence BERTHOUT, Maire du 5e arrondissement, les élus du groupe UMP, émettent le vœu :

  • Que la Ville de Paris mette en place un dispositif d’aide au mérite pour les étudiants boursiers, en attendant la mise en place au niveau national d’un système effectif de garantie de l’égalité des chances au sein de l’enseignement supérieur.