Restez informés

Voeu relatif à la ville de Safed (Israël) – Novembre 2014

12 février 2015

Déposé par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Claude GOASGUEN, Delphine BÜRKLI, Jean-Didier BERTHAULT, et les élus du Groupe UMP, relatif à la ville de Safed (Israël).

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l’article L2511-13 ;

Vu le règlement intérieur du Conseil de Paris ;

Vu le vœu présenté par Nathalie Koscuisko-Morizet, Jean-Didier Berthault et les élus du Groupe UMP en séance du Conseil de Paris des 20 et 21 octobre 2014, relatif aux relations d’amitié avec Tel-Aviv, repoussé par l’Exécutif parisien ;

Considérant que, lors du Conseil municipal du 6 octobre 2014, la Ville de Lille a décidé de suspendre son jumelage avec la Ville de Safed (Israël), en réaction au conflit qui s’est déroulé dans la bande de Gaza du 8 juillet au 26 août dernier ;

Considérant qu’il n’appartient pas au Maire de Lille de s’ériger en juge international ;

Qu’au surplus, son interprétation du conflit de Gaza est totalement partiale et témoigne manifestement de sa méconnaissance de la situation ;

Considérant que cette décision arbitraire condamne une coopération culturelle, éducative, mais aussi médicale et hospitalière pourtant nécessaires ;

Considérant que ce renoncement aux liens d’amitié scellés depuis le 19 juin 1988 est vécu par les habitants de la Ville de Safed comme une trahison des Français ;

Considérant que la Ville de Paris, capitale de la France, ne peut pas rester insensible à cet abandon ;

Sur la proposition de Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Claude GOASGUEN, Delphine BÜRKLI, Jean-Didier BERTHAULT et des élus du Groupe UMP,

ÉMET LE VŒU 

Que la Ville de Paris apporte à la Ville de Safed le soutien politique et logistique qui lui fait défaut depuis la rupture unilatérale par la Maire de Lille des liens d’amitié unissant les deux villes.