Restez informés

Voeu relatif à l’aide de la Ville de Paris en faveur de l’Association pour le Soutien du Théâtre Privé – Juin 2014

12 février 2015

Vœu présenté par Delphine Bürkli, Jean-Baptiste de Froment, Gypsie Bloch et les élus du groupe UMP, relatif à l’aide de la Ville de Paris en faveur de l’Association pour le Soutien du Théâtre Privé (ASTP).

Considérant la grande qualité et la diversité de programmation des théâtres privés parisiens qui contribuent quotidiennement au rayonnement culturel de notre ville, à l’animation de ses quartiers et à la vitalité des commerces de proximité ;

Considérant que si la notion de théâtre privé renvoie à une réalité artistique issue d’une longue histoire théâtrale française et parisienne que l’on se doit de défendre, elle désigne aussi une réalité économique fondée sur des emplois non-délocalisables, qualifiés et non-qualifiés, directs et indirects;

Considérant que 52 théâtres privés parisiens, représentant 12 arrondissements différents et 3 millions de spectateurs par an (55% de la fréquentation théâtrale à Paris en 2013), adhèrent à l’Association pour le Soutien du Théâtre Privé  (ASTP) ;

Considérant que le 9e accueille 11 théâtres affiliés à l’ASTP ;

Considérant que les théâtres privés ne reçoivent pas d’aide publique et ne peuvent pas avoir recours au mécénat, mais adhèrent à un régime de solidarité géré par l’ASTP et financé par un prélèvement sur la billetterie ;

Considérant que l’aide apportée par la Ville de Paris a diminué de 22% entre 2009 et 2013, passant de 3,6 à 2,8 millions d’euros ;

Considérant que les théâtres privés ont su rassembler les différents membres de la profession pour organiser à nouveau, et avec succès, la cérémonie des Molières le 2 juin dernier aux Folies Bergère dans le 9e, formidable vitrine médiatique pour le monde du théâtre ;

Delphine Bürkli, Jean-Baptiste de Froment, Gypsie Bloch et les élus du groupe UMP demandent à la Maire de Paris :

  • D’augmenter sensiblement pour 2014 l’aide de la Ville de Paris en faveur du théâtre privé afin de favoriser l’effervescence et la diversité de la création et la production théâtrales à Paris.