Restez informés

Voeu relatif à l’amélioration de la cartographie des défibrillateurs à Paris – Avril 2015

13 avril 2015

Vœu à la Maire de Paris présenté par Delphine Bürkli, Jean-François Legaret, Florence Berthout, Jean-Pierre Lecoq, Rachida Dati, Jeanne d’Hauteserre, Philippe Goujon, Claude Goasguen, Brigitte Kuster et les élus du groupe UMP relatif à l’amélioration de la cartographie des défibrillateurs à Paris.

Considérant que 50 000 personnes décèdent par an d’un arrêt cardiaque ;

Considérant qu’il est recommandé que soit prévu 1 défibrillateur pour 1000 habitants ;

Considérant qu’un effort de dotation a été impulsé depuis 2010 par la Ville de Paris pour mieux équiper les équipements publics parisiens en défibrillateurs ainsi que par les pharmaciens, les syndics et les partenaires privés;

Considérant qu’il n’existe pas de liste unique, exhaustive et mise à jour des emplacements des défibrillateurs parisiens (dans les équipements publics mais aussi dans les cafés, les restaurants, les immeubles d’habitation…) ;

Considérant que dans le 9e arrondissement à titre d’exemple, les différentes applications internet proposant une cartographie des défibrillateurs annoncent un nombre de défibrillateurs allant du simple au triple ;

Considérant qu’il est un motif d’intérêt général et de santé publique que de connaître le nombre précis ainsi que la cartographie exacte des défibrillateurs à Paris, tant pour les services d’urgence que pour le grand public ;

Considérant les vœux précédemment présentés par les groupe UMP et UDI-MODEM ;

Delphine Bürkli, Jean-François Legaret, Florence Berthout, Jean-Pierre Lecoq, Rachida Dati, Jeanne d’Hauteserre, Philippe Goujon, Claude Goasguen, Brigitte Kuster et les élus du groupe UMP émettent le voeu que la Maire de Paris:

  • poursuive et achève la mise en place de défibrillateurs dans tous les équipements municipaux ;
  • installe sur la voie publique des défibrillateurs ;
  • mette en place une cartographie publique et mise à jour, en partenariat avec les entreprises et les associations, des défibrillateurs présents à Paris  et que cette cartographie fasse l’objet d’une signalétique appropriée dans les moyens de communication de la Ville de Paris, notamment les applications Vélib’ et Autolib’.