Restez informés

Voeu relatif à l’anniversaire de la chute du mur de Berlin et à l’organisation d’une cérémonie annuelle – Novembre 2°14

12 février 2015

Vœu déposé par Nathalie Kosciusko-Morizet, Philippe Goujon, Jean-Didier Berthault, Jérôme Dubus, et les élus du Groupe UMP relatif à l’anniversaire de la chute du mur de Berlin et à l’organisation d’une cérémonie annuelle.

Le 9 novembre 1989, le monde assistait incrédule à la chute du mur de Berlin qui constituait l’un des symboles du XXe siècle, un siècle marqué par les deux conflits les plus meurtriers de toute l’histoire de l’humanité et par l’instauration, au sortir de la seconde guerre mondiale, de régimes totalitaires sur la moitié de notre continent.

Ce mur, érigé en 1961 pour mettre fin à la fuite, depuis 1949, de 2,7 millions d’Allemands de l’est vers la République Fédérale d’Allemagne, était devenu le symbole des régimes d’oppression communistes. Composé de 12 kilomètres de plaques de béton et de 37 kilomètres de barbelés dominés par 116 miradors, ce mur a provoqué la mort d’au moins 240 personnes qui ont été abattues par des gardes, se sont noyées dans les eaux de la Spree ou dans des lacs, ou se sont tuées en sautant des toits des maisons.

C’est à ces valeureux Allemands qui décidèrent, il y a tout juste vingt-cinq ans, de briser les chaînes qui les asservissaient et qui contribuèrent à la chute des régimes communistes des pays du Pacte de Varsovie et à la fin de la guerre froide, qu’il convient de rendre hommage.

Considérant l’étroitesse des liens qui unissent les peuples allemand et français et la nécessité de rappeler aux jeunes générations qu’en matière de démocratie rien n’est jamais acquis ;

Considérant l’adoption à l’unanimité du Conseil de Paris d’un vœu déposé par Philippe Goujon en octobre 2003 proposant qu’une place parisienne soit dénommée « Esplanade du 9 novembre 1989, chute du mur de Berlin », vœu réalisé le 30 octobre 2007 à la Porte de Versailles à l’occasion du 20e anniversaire du pacte d’amitié entre Paris et Berlin ;

Considérant l’inauguration d’un pan du mur de Berlin sur cette même esplanade, le 29 juin 2009, en présence des Maires de Berlin et de Paris ;

Considérant les trop rares évènements célébrant ce 25e anniversaire (évènement « murs d’ici et d’ailleurs » organisé par la Mairie du 13e, exposition et concerts organisés par la Mairie du 15e) et l’absence d’initiative prise par la Mairie de Paris ;

Nathalie Kosciusko-Morizet, Philippe Goujon, Jean-Didier Berthault, Jérôme Dubus, et les élus du Groupe UMP proposent à la Maire de Paris de témoigner son attachement à cet anniversaire – qui prend une importance symbolique toute particulière l’année du 25ème anniversaire de la chute du Mur – et à organiser une cérémonie chaque année sur l’Esplanade du 9 novembre 1989.