Restez informés

Voeu relatif à l’association ADECA 75 – Novembre 2014

12 février 2015

Vœu déposé par Dominique Stoppa-Lyonnet et les élus du groupe UMP, relatif à l’association ADECA 75

Considérant que chaque département possède une structure de gestion qui met en œuvre pour la population qui y réside, le dépistage organisé des cancers ;

Considérant que pour Paris, cette structure est l’association ADECA 75, qui assure donc une mission de service public ;

Considérant que cette association perçoit des financements du Conseil de Paris, de l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France et de la Caisse nationale d’Assurance maladie ;

Considérant que cette association éprouve aujourd’hui des difficultés financières ;

Considérant par exemple que certaines de ses missions en pâtissent, comme l’envoi d’invitation ou de relance pour le dépistage du cancer du sein ;

Considérant que le dépistage du cancer du côlon est à ce jour suspendu dans l’attente la mise en place d’un test immunologique plus sensible et moins contraignant ;

Considérant que les tests au gaïac ne sont plus distribués aux professionnels de santé depuis le mois d’octobre.

Considérant que l’association n’a plus de médecin coordinateur depuis Avril 2014 ;

Considérant que l’action d’ADECA 75 concerne jusqu’à 600 000 parisiens pour le dépistage du cancer du côlon et 300 000 parisiennes pour le dépistage du cancer du sein ;

Dominique Stoppa-Lyonnet et les élus du Groupe UMP demandent à la Maire de Paris d’apporter son soutien à l’association ADECA 75 en :

  • Demandant le recrutement d’un médecin coordonnateur,
  • L’aidant à remédier à ses difficultés de trésorerie, ce qui permettrait de poursuive ses invitations au dépistage des cancers. Lui facilitant la mise en place des  tests immunologiques de dépistage de cancers du côlon et d’adénomes.