Restez informés

Voeu relatif à l’automatisation intégrale de la ligne 11 et à la mise en accessibilité de ses stations parisiennes – Septembre 2015

22 septembre 2015

Déposé par Brigitte KUSTER, Julie BOILLOT,  Jean-François LEGARET, Marie-Laure HAREL, Déborah PAWLIK, Christian SAINT-ETIENNE, Jean-Jacques GIANNESINI, Anne-Constance ONGHENA, Atanase PERIFAN, Nathalie FANFANT et les élus du groupe les Républicains

Relatif à l’automatisation intégrale de la ligne 11 et à la mise en accessibilité de ses stations parisiennes

Considérant que le prolongement de la ligne 11 à Rosny-sous-Bois conduira au doublement de la longueur de cette ligne qui est actuellement la plus courte du réseau (à l’exception des lignes de rabattement 3 bis et 7 bis) ;

Considérant que l’ensemble des nouvelles stations de cette ligne sera aux normes en matière de sécurité et d’accessibilité ;

Considérant que ce projet prévoit la mise aux normes des stations parisiennes pour respecter la réglementation concernant leur évacuation, sans toutefois prévoir leur mise en accessibilité pour les UFR (usagers en fauteuil roulant), à l’exception de la station « Porte des Lilas » ;

Considérant que l’argument invoqué de limiter cette mise en accessibilité à Porte des Lilas par l’existence d’un réseau de bus entièrement accessible n’est pas recevable, le réseau d’autobus ne rendant pas les mêmes services que le métro en termes de temps de trajet et de capacité ;

Considérant que l’ampleur des travaux envisagés pour une mise aux normes partielle des stations anciennes justifie qu’elles soient ainsi rendues accessibles, sachant que cette accessibilité sera utile à toutes les personnes rencontrant des difficultés à se déplacer ou voyageant avec des enfants, des poussettes ou des bagages ;

Considérant d’autre part le succès de l’automatisation intégrale de la ligne 1, et la prochaine automatisation de la ligne 4 qui disposent tout comme la ligne 11 de matériel roulant sur pneumatiques ;

Considérant ainsi que le projet de doublement de la longueur de la ligne 11, couplé à sa modernisation en profondeur et au changement intégral de matériel roulant justifie d’automatiser cette ligne courte au trafic particulièrement dense ;

Sur proposition Brigitte KUSTER, Julie BOILLOT,  Jean-François LEGARET, Marie-Laure HAREL, Déborah PAWLIK, Christian SAINT-ETIENNE, Jean-Jacques GIANNESINI, Anne-Constance ONGHENA, Atanase PERIFAN, Nathalie FANFANT et les élus du groupe les Républicains

:

Le Conseil de Paris émet le vœu que la Collectivité parisienne :

  • S’engage en faveur de l’automatisation intégrale de la ligne 11 et de la mise en accessibilité aux UFR de l’ensemble des stations parisiennes ;
  • Entame les démarches nécessaires auprès des différentes autorités pour aboutir à cet objectif ;
  • Fasse évaluer l’impact financier de ces dispositions, notamment en termes de service rendu à la collectivité et de coûts d’exploitation.