Restez informés

Voeu relatif à l’entretien des pigeonniers parisiens – Octobre 2014

12 février 2015

VŒU présenté par Céline BOULAY-ESPERONNIER, Claude GOASGUEN et les élus du groupe UMP.
Relatif à l’entretien des pigeonniers parisiens.

Considérant que le pigeon puisse parfois apparaitre par nos concitoyens comme un animal dont la prolifération et le nourrissage intempestifs provoquent des nuisances de toutes sortes.

Considérant que le premier pigeonnier implanté à titre expérimental par la Ville de Paris en 2003, a fait ses preuves.

Considérant que le coût initial d’installation était de 25 800euros, ce qui était un coût non négligeable.

Considérant que la Ville de Paris a dès lors mené une politique de gestion des populations de pigeons s’appuyant sur l’implantation d’autres pigeonniers dans chaque arrondissement.

Considérant que le pigeonnier est à ce jour la seule solution connue pour lutter contre la prolifération de l’oiseau.

Considérant que depuis fin 2013 la Ville de Paris n’a pas renouvelé le marché de l’entretien des pigeonniers, provoquant ainsi une situation totalement aberrante puisque les 13 installations en place à Paris, sans l’entretien adéquat assuré, ont un impact à l’opposé de celui recherché initialement.

Considérant que l’absence de nettoyage et de stérilisation des œufs entrainent insalubrité, nuisances et croissance démographique exponentielle allant à l’encontre des objectifs et des investissements initiaux, déjà financés par les contribuables parisiens.

Céline BOULAY-ESPERONNIER, Claude GOASGUEN et les élus du groupe UMP émettent le vœu :

Qu’un nouvel appel d’offre pour la maintenance des 13 pigeonniers de Paris soit lancé afin de rétablir l’état sanitaire approprié de ces installations pour créer ainsi une gestion équilibrée de la présence du volatile.