Restez informés

Voeu relatif à l’isolation thermique du bâti parisien – Juillet 2014

12 février 2015

Déposé par Marie-Laure HAREL et les élus du groupe UMP, relatif à lisolation thermique du bâti parisien

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant l’objectif du Plan Climat de réduire de 25 % d’ici 2020 les émissions de gaz à effet de serre provenant du secteur du logement ;

Considérant que la Maire de Paris s’est engagée dans son programme électoral àréaliser un « perfectionnement de l’isolation thermique grâce à des innovations technologiques qui diminueront la consommation d’énergie » et à travers la rénovation du parc social existant ;

Considérant qu’un nombre important d’immeubles parisiens souffre d’une mauvaise isolation thermique alors que celle-ci peut permettre d’économiser 50% en moyenne des émissions liées à l’usage de la climatisation ou du chauffage ;

Considérant que l’isolation thermique offre également aux Parisiens l’opportunité de faire des économies importantes sur leurs factures d’énergie, ce qui n’est pas négligeable à l’heure où le logement a atteint des prix très conséquents à Paris ;

Considérant que les bilans énergétiques fournis à l’occasion de l’achat ou de la location d’un logement ont une simple vocation informative ;

Considérant qu’il n’existe aucune donnée publique accessible sur les bilans énergétiques des immeubles parisiens ;

Considérant que la subvention de 70 % de l’Agence Parisienne du Climat dans le cadre du dispositif « Copropriétés : Objectifs climats » ne concerne que la partie études et conduite de travaux, et non les travaux en eux-mêmes ;

Considérant que seules 134 copropriétés ont utilisé ce dispositif entre 2008 et 2013, visiblement peu connu des Parisiens ;

Considérant que, depuis 2008, moins de 1 % des copropriétés parisiennes ont réalisé des travaux de rénovation énergétique ;

Considérant qu’au-delà de cette aide pour le diagnostic, il n’existe pas de mesure municipale incitative ou contraignante pour conduire les copropriétés ou les foyers àréaliser les travaux de rénovation thermique de leurs habitations y compris lorsqu’elles figurent parmi les plus mal isolées ;

Sur proposition de Marie-Laure HAREL et des élus du groupe UMP, émet le vœu que :

–   La Maire de Paris fournisse un bilan précis des consommations engendrées par les immeubles parisiens et des économies susceptibles d’être réalisées àtravers les « innovations technologiques envisagées » ;

–   La Maire de Paris élabore des mesures visant à accompagner et à encourager les Parisiens à procéder à une meilleure isolation de leur habitat.